ligne
Countach Studio : A supersticious exhibition

Countach Studio : A supersticious exhibition
Croisons les doigts et touchons du bois

Flèche
Lors de sa fraîche création au mois de mai dernier, le studio Countach a fièrement affiché son ambition aussi simple que merveilleusement admirable : diffuser de « belles images ». Comme rien ne vaut[...]

VOIR
Salon
Flèche
Musique | 29.06.16 [Street Organ Ritornellos] L’Argentine

[Street Organ Ritornellos] L’Argentine
L'orgue de barbarie à l'épreuve du monde

Alexis Paul aka Saudaá Group est un infatigable chercheur en musique. Non pas un laborantin qui passe ses jours et ses nuits à la recherchent du branchement adequat, mais plutôt de ceux qui empruntent différents chemins, différentes voies et qui n'aiment rien d'autre qu'à se perdre. Ainsi, le co-fondateur de Humanist Records et Armures Provisoires, membre de Belle Arché Lou, s'est-il lancé dans une aventure pas commune : le Street Organ Ritornellos, à savoir le tour du monde, accompagné de son seul orgue de barbarie. À chaque pays traversé, il nous livrera une étape marquante, définissant son rapport à la musique et donc au monde. 3e étape, l'Argentine et la machine de Morel par Mariela Cobos et Orlando Quintanilla.

VOIR+
Musique | 23.06.16 streetorganritornellosluruguay

[Street Organ Ritornellos] L'Uruguay
L'orgue de barbarie à l'épreuve du monde

Alexis Paul aka Saudaá Group est un infatigable chercheur en musique. Non pas un laborantin qui passe ses jours et ses nuits à la recherchent du branchement adequat, mais plutôt de ceux qui empruntent différents chemins, différentes voies et qui n'aiment rien d'autre qu'à se perdre. Ainsi, le co-fondateur de Humanist Records et Armures Provisoires, membre de Belle Arché Lou, s'est-il lancé dans une aventure pas commune : le Street Organ Ritornellos, à savoir le tour du monde, accompagné de son seul orgue de barbarie. À chaque pays traversé, il nous livrera une étape marquante, définissant son rapport à la musique et donc au monde. 2e étape, l'Uruguay et l'héritage des Charrúas photographié par Pablo Sosa.

VOIR+
Publicité Kiblind Store
Musique | 16.06.16 La Playlist du Jeudi #27

La Playlist du Jeudi #27
Les 13 meilleurs morceaux de la semaine, selon nous.

La playlist est de retour et belle comme il se doit. Belle car nous y retrouvons ce bon vieux R.Kelly qui balance des cochonneries sur une prog pas dégueu. Qu'est-ce qu'on l'aime celui-là. Belle aussi, car Randomer, Kaumwald, Greg Beato et le combo Alex Smoke/Lakker ont sorti cette semaine quelques pépites electronifiantes dont on risque de se souvenir. Le Randomer, en particulier. Belle toujours, avec Terry, au top du rock australien et Keri Keri Bonito, au top de la pop anglo-japonaise. Belle, enfin, avec le sinistre Mavo, le schizophrénique Lil Yachty, l'évasive Tirzah et le sombre Night Lovell, le trébuchant Cherry et l'enjoué Lymbyc System.

VOIR+
Musique | 09.06.16 La Playlist du Jeudi #26

La Playlist du Jeudi #26
Les 13 meilleurs morceaux de la semaine, selon nous.

Non, nous ne parlerons pas de météo. Cette basse matérialité n'est pas pour nous. Ce que nous aimons, c'est l'art, la musique et les choses de l'esprit. Aussi concoctons-nous, depuis 26 et quelques semaines, la playlist idéale des jours passés. Quittons donc la terre et voyageons dans les cieux de l'inventivité humaine avec cette semaine, outre un extrait de la réédition du Elisabetta de Marco Segreti par Bordello a Parigi, des nouveautés à gogo. Jorrdee qui s'associe avec le producteur King Doudou, Gucci Mane qui sort de prison pour s'acoquiner avec Drake, Bankroll Fresh qui est mort mais qui rappe encore et Problem qui sort 24 chansons par jour, forment le carré rap. Bataille Solaire fait lui un retour judicieux vers la DnB et croisera au club des voyageurs temporels un certain Sorcerer, plus fanatique des 80's. D'autres préfèrent les voyages de l'âme à l'instar des Flamingods, de Sathönay, ou Hauschka. Collection et Good Morning TV se cantonnent à la pop simple et éternelle.

VOIR+
Musique | 08.06.16 La Playlist du Jeudi #23, #24 et #25

La Playlist du Jeudi #23, #24 et #25
Les 13 x 3 meilleurs morceaux des 3 dernières semaines, selon nous

Pris dans l'élabortation de notre prochain numéro papier, nous avons un peu délaissé la publications des playlists sur ce site. Pourtant, oui, pourtant, nous les avons bien créées ces playlists et mises sur notre merveilleux Facebook. Mais, n'étant ni meilleures, ni moins bonnes que les précédentes, elles ont le droit à l'indicible honneur d'apparaître sur notre site. Le voici donc le résumé de ces trois dernières semaines, constitué avant tout d'oublis, mais également des très bons morceaux qui sont apparus au gré de nos pérégrinations. Avec USé, Arnaud Rebotini, Chance The Rapper, Prince Innoncence, Gojira, Ameriie, Holy Fuck, Gold Panda, Death Valley Girls, Inaniel Swims, Cam'ron, etc. De tout évidemment, du bon, affirmatif.

VOIR+
Galerie
Flèche
Illustration | 28.06.16 [Employée Modèle]. Louise Duneton

[Employée Modèle]. Louise Duneton
Tous les mois, un nouveau chouchou

Louise Duneton est une jeune dessinatrice, auteure et illustratrice, diplômée de l'école des Arts Décoratifs de Strasbourg. Avec d’autres diplômées des Arts Deco (Alerte name dropping) Pauline Barzilaï, Astrid Huguet, Roxane Lumeret et Bénédicte Muller, elle fonde le collectif d'illustration et d'édition Dessins des fesses. Les petits chanceux on pu retrouver leur super travail aux Puces de l’illustration ou encore à la Slow Galerie à Paris. Seule, elle s'échine la journée durant à l'élaboration de peinture sinueuse où le paysage coule plus qu'il n'est figé. Une obsession du vivant, du mouvant, qui sied fort bien à nos yeux ébahis.

VOIR+
Publicité BIENNALE DE LA DANSE_2016
Illustration | 21.06.16 [Employé modèle] François Godin

[Employé modèle] François Godin
Toutes les semaines, un nouveau chouchou

François Godin est belge. Dans ses illustrations, les corps se perdent et se devinent, engloutis par des jeux de perspective qui semblent emprunter au cubisme autant qu’au surréalisme. La ligne est épurée, les couleurs sont franches, exploitées avec parcimonie et douceur, souvent à l’aquarelle ou au crayon. Après avoir étudié quelque temps à Mons, François Godin a découvert l’illustration pour enfants à l’Institut d’Art graphique Saint-Luc de Liège. Il s’est depuis installé dans la ville, d’où il poursuit non seulement son travail d’illustrateur mais aussi celui d’enseignant. En septembre 2015, l’artiste a lancé la petite structure d’édition Ding Dong Paper avec Damien Aresta. Depuis, il dépose tous les mois devant votre porte une belle image en série limitée, dont certaines de ses créations qu’on aime tant.

VOIR+
Illustration | 15.06.16 [Kiblind n°57] Fanny Blanc

[Les Gens du Mag] Fanny Blanc
Plume aiguisée et mollets d'acier

Fanny Blanc a trois passions : les images du passé, l’imagerie populaire et le vélo à deux roues. Après l'obtention de son diplôme en illustration de l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg, elle a préféré Lyon à son Isère natal. Depuis son fief d'adoption, elle travaille pour des maisons d’édition et pour la presse (elle a notamment collaboré avec la revue XXI). Quand elle ne dessine pas, elle randonne, cramponnée à sa guidoline.

VOIR+
Illustration | 08.06.16 [Kiblind n°57] Atelier Isotope

[Les Gens du Mag] Atelier Isotope
La force du nombre

Le collectif Isotope a des fourmis dans les doigts. Dans leur laboratoire d’Amiens s’entassent des gravures, illustrations, sérigraphies, photographies et plein d’autres fantaisies qu’ils vendent sur un site internet. Composé de trois créatrices, Isotope se revendique comme un cabinet de curiosités, un laboratoire propice à l'expérimentation et l'expression créative illimitée. Elles sont partie prenantes du Kiblind #57.

VOIR+
Sortie d’atelier
Flèche
Publicité LAVILLETTE_ABONNEMENTS_Juin2016
A propos

Entre Lyon et Paris, Kiblind entretient l’art de l’entre-deux. Une stratégie qu’il cultive aujourd’hui avec amour entre culture visuelle et vision culturelle, entre arts plastiques et arts vivants, entre images et textes. Le magazine trimestriel se penche sur ceux qui font le sel et le poivre de sa vie : les artistes émergents. Qu’ils soient graphistes, photographes, illustrateurs, plasticiens, stylistes ou musiciens, ceux-là ont leur place dans le monde illustré de Kiblind Magazine.

Voir +
Logo Kiblind