ligne
La Playlist du Jeudi #49

La Playlist du Jeudi #49
Les meilleurs morceaux de la semaine, selon nous

Flèche
C'est bon, la cadillac est rutilante et les bagages sont légers. Nous pouvons partir sans crainte sur les autoroutes de l'information et bifurquer à la sortie des musiques de notre cœur. Cette[...]

VOIR
Salon
Flèche
Musique | 22.02.17 PIFPM 2017 : La sélection

PIFPM 2017 : La sélection
Les portes de la perception

Le Paris International Festival of Psychedelic Music en est à sa 4e édition. Déjà. On sent pourtant toujours ce satané vent de fraîcheur qui nous vivifie le corps et l'esprit. Peut-être parce que les arts psychédéliques ont eu et auront toujours ce petit goût d'inattendu, que son dépaysement est inaltérable et que, à jamais, les gens qui ont pour ambition de s'infiltrer dans les vicissitudes mystiques de l'esprit, parleront à ceux qui rêvent d'ailleurs. Parmi ceux-là, nous avons donc les gens du PIFPM, toujours prêts à rendre service au genre et au public avec un festival encore une fois marqué par le bon goût le plus absolu. La preuve en sept morceaux de notre choix.

VOIR+
Print | 22.02.17 Nyctalope #9

[Revue] Nyctalope #9
Le baroud d'honneur

Pour la revue Nyctalope, le moment est venu de tirer sa révérence en ce début d’année 2017. Mais pas avant un dernier grand coup. Entre traits de contours et couleurs de remplissage, les 150 pages du Nyctalope #9 débordent d’illustrations et de bandes dessinées dont l’essence même est d’apporter quelque chose de nouveau au lecteur, et aux illustrateurs. Et pour cela, les anciens Strasbourgeois Marion Fayolle, Matthias Malingrëy et Simon Roussin peuvent compter sur un œil alerte et des petits copains de type talentueux. Parmi eux, nous retrouvons certains de nos chouchous-à-la-vie-à-la-mort, du type Maïté Grandjouan, Yann Kebbi, Eugène Riousse, Jérémie Fischer, Fanny Blanc ou Mayumoi Otero. En Amérique, on appelle ça un all-star game. Lancement parisien le 22 février à La Régulière.

VOIR+
Publicité BIENNALE DESIGN 2017
Musique | 22.02.17 H∆SHTAG$ Saison II - #Gqom

H∆SHTAG$ Saison II - #Gqom
Le son de Durban

La Red Bull Music Academy est une institution qui a le nez fin. Reniflant de-ci de-là les sous-genres qui font la mosaïque musicale de nos temps si modernes, ils ont décidé de nous en présenter les aspects les plus singuliers. Et quoi de mieux, pour une bonne introduction, qu'une série de documentaires léchés et approuvés ? Ça tombe bien, c'est exactement le principe de H∆SHTAG$, des vidéos d'un quart d'heure qui vont scruter ces scènes émergentes. Et alors que la première saison se concentrait sur les micro-styles pur produit d'internet, la deuxième saison se penche sur ces mouvements purement locaux qui acquièrent une reconnaissance mondiale via le web. C'est précisément ce qu'il se passe avec le Gqom, parti des quartiers pauvres de Durban pour rayonner aujourd'hui sur les Fader, Dazed and Confused et consorts.

VOIR+
Musique | 15.02.17 10 morceaux par... Les Marquises

10 morceaux par... Les Marquises
Sélection de haut vol

Le Lyonnais Jean-Sébastien Nouveau porte son projet Les Marquises depuis maintenant 7 ans et un premier album qui nous avait, déjà, assis. De cette position - confortée par Pensée Magique en 2014 - qui permet encore quelque activité, A Night Full Of Collapses nous fait passer directement à la station horizontale. Il n'est plus question de mouvement de notre part, l'attention doit être toute à notre sujet : les mélodies hypnotiques créée par ce bougre de Jean-Sebastien Nouveau. Le tour de magie intrigue et nous pousse à nous intéresser au compositeur. Qui est-il ? Que fait-il ? Mais surtout qu'écoute-t-il qui lui donne cette force de création peu commune. Jean-Sébastien Nouveau nous a répondu en dix morceaux.

VOIR+
Musique | 14.02.17 Nuits Sonores : Programmation Nuits

Nuits Sonores : Programmation Nuits
Les démons de minuit

Eh. Ben. Voilà. La programmation de Nuits Sonores est donc tombée en ce jour de Saint-Valentin. Peut-être parce qu'il nous reste de l'amour encore collé aux basques, nous nous sommes, nous l'avouons, épris de cette programmation singulière. Il semblerait en effet que le sommeil ne sera pas de la partie pour le prochain week-end de l'ascension, avec l'armée de gens que le festival lyonnais entend faire jouer sur les scènes de l'usine Fagor-Brandt et du Circuit Électronique. On y retrouve des amants éternels, de nouveaux crushs et des potentiels amours fous. On vous en donne la programmation complète à laquelle nous ajouterons notre sélection en musique pour vous faire part de notre goût absolument parfait.

VOIR+
Galerie
Flèche
Illustration | 20.02.17 [Les Gens du Mag] Amina Bouajila

[Les Gens du Mag] Amina Bouajila
Onirisme et hardstyle

L'illustratrice Amina Bouajila, grande prêtresse pour la revue Matière Grasse et - évidemment - brillante étudiante à l'ÉSAL d'Épinal, est jeune personne que nous chérissons fort. Car, oui, voilà bientôt deux ans nous sommes tombés à terre, charmés par les dessins de cette femme de l'atlantique. Des illustrations portées par un onirisme tour à tour contemplatif ou absurdes poétique ou fantastique. Dans sa tête semble s'être logé un univers à nul autre pareil, dont elle rend les moindres paysages avec une justesse esthétique qui s'assura illico notre dévotion. À nos côtés, les fidèles sont nombreux et parmi eux nous pouvons compter nos chers collègues de Retard, Influencia, Paulette ou encore La Tribune de Jelly Rodgers. Et aussi, elle aime le rnb et le hardstyle. Nous sommes alors d'autant plus fiers qu'elle ait participé à notre numéro 59.

VOIR+
Illustration | 15.02.17 [Employée Modèle]. HyperBaudet

[Employée Modèle] Hyperbaudet
Souvenir, souvenir

Originaire de la Rochelle, Marie Baudet a fait des études en cinéma et habite aujourd'hui à Paris. Marie Baudet c’est Hyper Baudet, une illustratrice talentueuse qui partage son temps avec un travail dans la production audiovisuelle et une carrière artistique entre musique et dessin. Fin 2012, elle crée le webzine Amalgame aidée d’une copine. Identité visuelle, direction artistique, illustrations, contenu éditorial tout est fait mains ici. Une nouvelle façon de prouver que cette fille sait tout faire.

VOIR+
Publicité ADOBE_STOCK_FEVRIER_2017_2
Illustration | 10.02.17 [Les Gens du Mag] Alice Durand-Wietzel

[Les Gens du Mag] Alice Durand-Wietzel
Comme dans un duvet

Dans le numéro 59 de Kiblind nous avons eu le grand bonheur d'accueillir Alice Durand-Wietzel. Un bonheur, oui, car celle qui est encore étudiante a le trait maîtrisé et le style affirmé. Légèrement focalisée sur le corps féminin qui se dore au soleil, Alice nous sert de la rondeur, de la texture et de la couleur très justement agencée, qui nous permet de nous sentir, face à ses œuvres, comme dans une couette toute douce avec bouillotte intégrée. Il faut croire qu'à l'École des Arts Décoratifs de Paris, on enseigne la caresse et et le calin plutôt que le scalpel. Tout en confort, donc, Alice Durand-Wietzel est en train de construire une œuvre à part, qui câline gentiment les yeux et l'âme.

VOIR+
Illustration | 09.02.17 [Employée Modèle] Fanny Demarais

[Employée Modèle] Fanny Demarais
Cuvée nouveaux talents

Après Antoine Nogueira on continue l’exploration de ceux qui, selon nous, feront le paysage dessiné de demain. Aujourd’hui, on vous présente Fanny Demarais, jeune artiste de 25 ans, aperçue pour la première fois au détour des Puces de l’Illustration en décembre dernier. Elle vient tout juste d’obtenir son diplôme en design graphique à l’Ecole supérieure d'arts des Pyrénées de Pau, dont elle est originaire.

 

VOIR+
Illustration | 08.02.17 Thibaut Gleize @ Sergeant Paper

Thibaut Gleize @ Sergeant Paper
Chienne de vie

L'illustrateur Thibaut Gleize a pour habitude de ne pas suivre ces pénibles autoroutes du soleil qui ne mènent qu'à la mer et aux cocotiers. Lui préfère les zigzags, de ceux qui l'ont mené d'études d'ébénisterie jusqu'a l'infographie puis l'illustration. À l'occasion de son exposition chez Sergeant Paper, Thibaut Gleize a encore une fois opté pour l'aire d'autoroute, celle située entre le mariage et la SPA. Amours Chiennes est ainsi la série qu'il présente dans l'illustre boutique parisienne, avec ce qu'il faut de cœurs battants, de saucisses de chez le boucher et de jolis toutous. Une aubaine pour ceux qui passent leur Saint-Valentin main dans la patte avec leur chien.

VOIR+
Sortie d’atelier
Flèche
Publicité BIENNALE DESIGN 2017
A propos

Entre Lyon et Paris, Kiblind entretient l’art de l’entre-deux. Une stratégie qu’il cultive aujourd’hui avec amour entre culture visuelle et vision culturelle, entre arts plastiques et arts vivants, entre images et textes. Le magazine trimestriel se penche sur ceux qui font le sel et le poivre de sa vie : les artistes émergents. Qu’ils soient graphistes, photographes, illustrateurs, plasticiens, stylistes ou musiciens, ceux-là ont leur place dans le monde illustré de Kiblind Magazine.

Voir +
Logo Kiblind