ligne
10 morceaux par... NLF3

10 morceaux par... NLF3
Sélection organique

Flèche
Le groupe NLF3 est là depuis des ans, dans ce paysage rock si volubile, pour nous apporter raisons et sentiments. Qu'il est bon cet ami trio qui vient éclairer régulièrement notre lanterne avec des[...]

VOIR
Salon
Flèche
Musique | 13.04.17 [Premiere] Ça - Zero 3

[Premiere] Ça - Ça à moi
Rock et Bac S

Le groupe stpéhanois Ça a vraisemblablement passé son adolescence dans une bouillante salle de spé-math. On sait ces étranges endroits du lycée emplis d'une énergie folle à même de faire sortir de leurs gonds les plus sérieux des étudiants. C'est sans doute pourquoi leur math rock déborde si souvent du casier qui lui est dévolu. Après deux EPs en 2014 (378) et 2015 (24615), le trio revient gagner le cœur des hommes libres avec un nouvel album à paraître le 14 avril chez Atypeek Music, Vox Project, En Veux-tu en V'là ! et Misère Records, Mon Tout petit Ça à moi S'est dévoilà au grand jour Quand j'ai su le voir Sans lunette. Et nous avons le plaisir et l'honneur de dévoiler le premier morceau "Ça à moi".

VOIR+
Musique | 13.04.17 [Premiere] Verset Zero - Grex Perditus

[Premiere] Verset Zero - Grex Perditus
Outrenoir

Le parisien label Tripalium Corp cesse de se cacher derrière ses petits doigts que sont ses filiales Acid Avengers, Tripalium Rave and Digital Mutant. D'un violent atemi, il les écartent tous et laisse voir à la scène électronique son vrai visage, fait de rouille et de poussière. Première sortie de Tripalium Records sous son nom de baptême, l'album de Verset Zero est dégoulinant de noirceur, offrant un pont entre la ferraille de l'EBM, le slime obscure de la noise et la violence de la techno. Ce pont, en preux chevaliers de la musique, nous l'empruntons bien volontiers pour nous mener en des territoires certes obscurs mais qui ne manquent pas de grandeur. Voici, en avant-première, le premier morceau issu du Consilium de Verset Zero : "Grex Perditus".

VOIR+
Publicité DDAYS_2017
Musique | 05.04.17 10 morceaux par... Kumisolo

10 morceaux par... Kumisolo
Sélection en boucle

Le 7 avril, Kumisolo livre au monde son deuxième album, Kabuki femme fatale, qu'il nous parait hautement difficile de ne pas apprécier. Oui, la musique du tiers de The Konki Duet est une œuvre tentatrice à laquelle nulle cœur bon ne peut résister. Quatre ans après ses dernières tribulations en solo (le EP La Femme Japonaise), la parisiano-japonaise renoue avec son humeur pop pour dix morceaux qui sont comme cette rosée du matin, celle qui donne au jardin l'humidité nécessaire à sa luxuriance. Car, comme à son habitude, sous la façade candide de sa musique, elle cache un écheveau de références subtilement agencées, situées dans une espace-temps parallèle au notre, où le Japon et la France seraient un seul pays. Pour dêméler tout ça, nous avons demandé à Kumisolo de nous sélectionner 10 morceaux qui lui sont chers.

VOIR+
Musique | 24.03.17 [Festival] Programmation Astropolis 2017

[Festival] Programmation Astropolis 2017
+ Notre sélection

À l'heure où les fous vont poser leurs serviettes sur les rares grains de sable disponibles du Grau-du-Roi, les sains d'esprit préfèrent faire la fête en Bretagne, dans un très vieux manoir et avec de la musique spécialement forte. Ils y vont parce qu'ils savent qu'ils seront servis comme des princes, autant par la beauté des lieux que par l'expériences des hôtes dans la sélection musicale. 22 ans de dévouement à la chose électronique ont permis aux programmateurs d'Astropolis de savoir peser avec précision chaque ingrédient pour que la recette soit au poil. La 23e édition du festival breton vient ainsi d'annoncer 31 artistes, parmi lesquels nous avons fait notre petit marché pour la recette healthy du jour.

VOIR+
Musique | 23.03.17 La Playlist du Jeudi #50

La Playlist du Jeudi #50
Les meilleurs morceaux de la semaine selon nous

Voilà, 50 playlists de la semaine. Plus d'un an à fouiller, sélectionner et mettre en ordre. 650 morceaux choisis et on devrait faire un bilan ? Non, pourquoi faire ? On a adoré et adore toujours se perdre dans les méandres des mails reçus, des sites parcourus, des soundcloud, bandcamp et youtube scrutés à la loupe. On s'est trompés et on a eu raison. Exactement pareil pour cette nouvelle playlist qui ne fait rien de plus et rien de moins que de regrouper 13 morceaux qui nous plaisent aujourd'hui et qu'on détestera peut-être demain. En espérant toujours faire découvrir quelque chose à quelqu'un. Alors, maintenant, s'il vous plait, aimez ces morceaux de Vanishing Twin, La Houle, Coco Hames, Priests, Vex Ruffin, Ross From Friends, Retina Set, Éloïse Decazes & Éric Chenaux, Therman Munsin, Ethereal, Beny Le Brownies, Sapphire Slows ou Mike Will Made It. C'est fait pour ça.

VOIR+
Galerie
Flèche
Exposition | 18.04.17 3 fois par Jour @ Arts Factory

3 fois par Jour @ Arts Factory
Et plus si affinités

3 fois par jour, c’est la fréquence à laquelle chaque être humain se nourrit quotidiennement. Pour la maison d’édition 3 Fois Par Jour, c’est d’art qu’elle se nourrit matin, midi et soir. Et cette année, elle en veut encore plus et lance sa première exposition collaborative à la galerie parisienne Arts Factory du 28 avril au 20 mai.

VOIR+
Exposition | 14.04.17 Healing prints

Pinar & Viola @ 12 Mail - Red Bull Space
(Parenthèse)

Ah, sacré monde contemporain : bruyant, pressé, sur-connecté. Besoin d’une pause, non ? En femmes providentielles, c’est justement ce que nous convient à faire les artistes Pinar&Viola dans leur installation Recharge Station. Un système de tipis imprimés se transforme en refuge de nos quotidiens saturés. Merci de mettre vos téléphones en silencieux hein. On s’allonge et on se laisse aller aux signes abstraits, aux peintures digitales de la nature, aux symboles grands comme l’univers. Une invitation à l’imagination et à la rêverie, celle de l’enfance, quand nous construisions chaque cabane comme un nouveau futur. Recharge Station, du 28 avril au 23 juin, à la galerie Red Bull Space, à Paris. Vernissage le vendredi 28 avril, à partir de 18h (TGIY).

VOIR+
Publicité Kiblind Store
Exposition | 14.04.17 Cercle Magazine @ Syndicat Potentiel

Cercle Magazine @ Syndicat Potentiel
Sous l'océan

Le magazine Cercle ne traîne pas dans notre bibliothèque. Il est au-dessus, sur un présentoir en or massif, soutenu à sa droite et à sa gauche par les photos de Maman et de Papa. En un mot, il nous est cher. D'une facture graphique impeccable et d'un traitement éditorial sans faille, la revue strasbourgeoise a conquis notre cœur comme d'autres cueille les fraises quand l'été approche. Et il faut bien que Dieu existe, puisque vient de sortir le cinquième numéro de Cercle Magazine, dédié cette fois-ci aux océans. S'il ne fait pas de doute que nous vous conseillons très très fort d'acquérir ce graal, nous vous conseillerons aussi très très fort de vous rendre à l'exposition que le magazine réalise au Syndicat Potentiel, à Strasbourg du 22 avril au 5 mai. Avec un vernissage le 21. Les quelques œuvres ci-dessous, issues du magazine, devraient vous en convaincre.

VOIR+
Illustration | 11.04.17 [Les Gens du Mag] Chester Holme

[Les Gens du Mag] Chester Holme
Education Physique et Sportive

Alors que nous attendions au feu rouge, reluquant les passants, l'Anglais Chester Holme a traversé devant nous la route de l'internet. Et, diable, quelle élégance, quelle raffinement. Nous sommes immédiatement tombés amoureux, car notre cœur est un peu faible et que les illustrations du sud-londonien sont un peu trop forte. Et en plus, il dessine du foot et du cyclisme. Alors que faire ? Appliqué à magnifier ces sports si chers à notre cœur, Chester Holme utilise également sa science pour nous conter les histoires de la vie, entre prêcheur perdu, président déchu et films vus. Alors, alors, alors, nous sommes si fier que l'ami d'outremanche nous ai servi une création originale pour notre numéro 60 "Président".

VOIR+
Design Graphique | 11.04.17 [Les Gens du Mag] Félicité Landrivon

[Les Gens du Mag] Félicité Landrivon
Brigade cynophile

La graphiste Félicité Landrivon provoque régulièrement quelques persistances rétiniennes chez les marcheurs lyonnais. Leurs corps harassés par la montée héroïque de la grande côte croix-rousssienne, leurs esprits cherchent l'évasion sur les affiches de concert collées au mur. Et au milieu d'elles bien souvent trône comme une reine la réalisation hebdomadaire de Félicité pour la pomotion de l'excellente musique. Nous en avons été de ces marcheurs, et nous aussi avons été ébloui par les collages minutieux qui rassemblent nos qualités préférées : la joliesse, le chic et l'humour. Aussi lui avons-nous laissé une petite place dans notre dernier numéro "Président" pour qu'elle crie haut et fort son indécrottable amour des chiens. Voici quelques-uns de ses autres travaux qui disent au monde son talent.

VOIR+
Sortie d’atelier
Flèche
Publicité DDAYS_2017
A propos

Entre Lyon et Paris, Kiblind entretient l’art de l’entre-deux. Une stratégie qu’il cultive aujourd’hui avec amour entre culture visuelle et vision culturelle, entre arts plastiques et arts vivants, entre images et textes. Le magazine trimestriel se penche sur ceux qui font le sel et le poivre de sa vie : les artistes émergents. Qu’ils soient graphistes, photographes, illustrateurs, plasticiens, stylistes ou musiciens, ceux-là ont leur place dans le monde illustré de Kiblind Magazine.

Voir +
Logo Kiblind