Avant-Première Clip : « Veil » de Sol Hess

On vous présente avant tout le monde le clip qui habille le morceau « Veil » de Sol Hess réalisé par l’illustrateur et auteur Jérome d’Aviau à partir des dessins faits de papiers découpés d’Adrien Demont.

« Veil » est issu du premier album solo intimiste et narratif de Sol Hess. Comme le musicien bordelais sait bien faire les choses, le clip qui accompagne son morceau l’est tout autant. « Veil » met en scène une quête poétique et fantastique où êtres vivants et éléments de la nature vivent en symbiose et s’alimentent les uns les autres. Une histoire qui fait du bien, surtout lorsqu’elle est aussi bien représentée qu’avec les dessins d’Adrien Demont et le talent d’animation de Jérôme d’Aviau. Mais le mieux, c’est encore de laisser parler le clip, la musique et ceux qui les ont fait :

Adrien Demont : « J’ai commencé ce travail de miniatures de papiers découpés pendant le temps suspendu du confinement du mois de mars 2020. Je vivais à la campagne, sous le auvent d’une grange avec un couple de chouettes hulotte et un ver luisant. Un peu plus tôt, dans les rues de Bordeaux, j’avais trouvé adossé sur un mur de pisse une boîte de carton noir manufacturée, qui devait contenir une veste de costard. Je l’ai prise avec moi, car je collecte de multiples supports de papiers, cartons et bois qui portent les marques et la patine du temps. Telle une forme d’exploration archéologique (graphonautique), du bout de la lame, j’ai cherché quelque chose qui préexiste dans la matière et mon esprit, qu’il me fallait décortiquer le plus précisément possible.

Lorsque l’ami Sol Hess m’a envoyé son album solo qu’il venait tout juste de finir, je m’y suis plongé lors de mes veillées d’atelier. On s’est échangé des chansons, des images et l’idée de faire un clip animé est apparu. Puis, c’est grâce à l’enthousiasme et au talent de réalisateur et d’animateur de Jérôme d’Aviau, qui a su faire danser mes découpages sur la voix et les cordes de Sol, que le clip de « Veil » a pu prendre sa forme finale.
Les images présentes dans le clip constitueront bientôt un livre qui paraîtra chez les éditions Thierry Magnier et qui s’appellera Les Veilleuses. »

Sol Hess : « Le travail d’Adrien Demont me passionne depuis des années, car il y dresse un monde dans lequel le vivant se tient sans cesse à la frontière de contrées invisibles. Un vivant pleinement interconnecté ; les animaux, les insectes, les lucioles, les étoiles, les gens et leurs fantômes… dialoguent au sein d’un tout où la réalité et le fantastique se lovent en douce. Dans cette chanson, le narrateur parcourt la ville à la recherche de quelque chose qui puisse le raccorder à un être récemment disparu. Il me semble que s’il y a un endroit bienveillant où il y parviendra, c’est bien dans les dessins d’Adrien.

Quant à Jérôme d’Aviau, également musicien jouant à mes côtés sur la plupart de mes projets, je m’en suis cette fois remis à ses talents de réalisateur et d’animateur pour mener à bien ce clip, avec toute l’ingéniosité que je lui connais. »

Ecoutez l’album The Missing View (Platinum Records / P572)

Restez Connecté

Recevez nos dernières actus, nouveaux talents et musique

Fermer la recherche