[Festival] Bruisme #9

On sait depuis un moment maintenant que Poitiers recèle des mystères enfouis. Bruisme en est un des plus précieux : ce petit festival investit la ville chaque année et traine avec lui des artistes au charme brut, de ceux qu’on ne trouve pas à moins de creuser bien profond. La séance d’archéologie sonore se tiendra donc du 27 au 30 juin dans divers lieux à Poitiers (Confort Moderne, Chantier Public, Marché Notre Dame) et ça donne très envie.

À ceux qui n’ont pas envie de s’infliger de la musique lisse et sans reliefs toute leur vie, à ceux qui préfèrent chercher plus loin et trouver les imperfections qui rendent la musique plus vivante : le festival Bruisme vous tend la main, une main un peu moite vous en conviendrez, mais quel affront ce serait de ne pas la serrer. Car après les salutations de rigueur, Bruisme vous embarquera pour quatre jours brumeux dans les recoins sombres de la ville. Vous y trouverez des musiques improvisées, expérimentales, noise ou de la chanson : en somme, tous ces genres qui ne sont pas les cibles des festivals mastodontes (et bien heureusement).

Du piano martelé aux potards triturés en passant par le skate sonore, toutes les facéties sont ici possibles. Et là est la magie de l’affaire, car même les compositions musicales qui semblent être les plus bancales sont en fait tout ce que l’on attend d’elles : instinctives. Parmi les troublions, Héron Cendré, Kill Your Idols, La Femme en Rouge et A_R_C_C devraient entre autres définitivement faire prendre un autre sens au mot « musique ».


PLAYLIST DU PROGRAMMATEUR : MATTHIEU PERINAUD

  • Mike Ladd & Matthieu Sourisseau
    Mike Ladd : voix, Mathieu Sourisseau : guitare acoustique amplifiée

Emprunts au blues, folk-noise ou saillies improvisées… chanson, rap, spoken words et tranches de vie scandées… un duo sans souci d’étiquette, une belle rencontre qui sonne comme une évidence. Un flirt entre poésie orageuse et arpèges habités.

  • Oren Ambarchi & Will Guthrie
    Oren Ambarchi : guitare, électronique – Will Guthrie : batterie

Une rencontre au sommet et une occasion rare en France de découvrir deux figures majeures de la scène avant-gardiste australienne. Une musique d’une puissance phénoménale, qui déploie des espaces sonores d’une richesse insoupçonnée.

  • Zywizna
    Genowefa Lenarcik : voix – Raphael Rogiński : guitare

En Kurpie, au nord-est de la Pologne, survit un folklore traditionnel dont les chants content la beauté sauvage des forêts centenaires. Dans ce duo sublime, la voix puissante de Genowefa Lenarcik, son vibrato poignant, résonnent avec la guitare de Raphael Rogiński, qui redessine en paysages sonores accidentés la splendeur de ces contrées retirées.

  • MARIACHI
    Nina Garcia : guitare, objets, corps

Guitare, pédales, ampli, ferraille et accords presque parfaits. À partir d’un dispositif on ne peut plus classique, Nina Garcia prend le son à bras le corps, sculpte la matière et fouille le chaos pour en faire émerger l’inouï.

  • chr/O/ne
    Matéu Baudoin : chant, violon, tambourin à cordes, podorythmie, boîte à bourdons

Chant en gascon, violon, tambourins à cordes et pieds pour imprimer le rythme. Un tout qui se met en mouvement, en vibration en s’appuyant sur le drone hypnotique d’une boîte à bourdon. Une vielle à roue motorisée, qui peut créer un mur de sons comme provoquer un silence assourdissant.

  • Kill Your Idols
    Patrick Charbonnier, Olivier Bost : trombones – Eric Vagnon, Marc Démereau, Florian Nastorg, Marc Maffiolo : saxs – Radek Klukowski : trompette

Une relecture cuivrée et fidèlement sauvage des premiers albums de Sonic Youth par un brass band azimuté qui s’époumone dans une sorte de grunge dadaïste aux envolées libertaires.

  • Héron Cendré
    Grégory Hairon : clavier, électronique, machines étranges

Nouveau projet de Grégaldur, trublion déjanté des musiques de traviole made in France. Électro tordue tous azimuts, entre low-fi minimaliste et nappes majestueuses, comptines instrumentales et cyber-techno.

  • A_R_C_C
    Arnaud Rivière, C_C : bric à brac électronique

Attablés sur un dispositif cheep-analogique (magnéto-K7 bouclé, électrophone défoncé, table de mixage préparée, boites à rythme désynchronisées…) Arnaud Rivière et C_C mêlent beats & bruit. Et vice-versa. Un mix féroce qui lorgne autant vers le dance-floor bancal que le sound-system noisy.

  • La Femme en Rouge
    Laurent Paris : toms, gong, objets – Bertrand Fraysse : guitare, grosse caisse, charley – Andy Levecque : sax, grosse caisse, tambourin

Une musique cyclique qui prend le temps de s’installer, pour mieux déménager. Une transe acoustique artisanale qui se déroule en boucles infernales. La femme en rouge exhale des parfums enivrants, murmure des chants sans mot entêtants.


PROGRAMMATION

JEUDI 27 JUIN
19h – Chantier Public
Entrée libre

🌕 𝗕𝗿𝘂𝗶𝘀𝗺𝗲 𝗽𝗮𝘆𝗲 𝘀𝗼𝗻 𝗰𝗼𝘂𝗽
🌕 𝗩𝗲𝗿𝗻𝗶𝘀𝘀𝗮𝗴𝗲 𝗦𝗲𝗿𝗴𝗲𝗷 𝗩𝘂𝘁𝘂𝗰

20h45
🌕 𝗠𝗶𝗸𝗲 𝗟𝗮𝗱𝗱 & 𝗠𝗮𝘁𝗵𝗶𝗲𝘂 𝗦𝗼𝘂𝗿𝗶𝘀𝘀𝗲𝗮𝘂
🌕 𝗣𝗲𝗿𝗳𝗼𝗿𝗺𝗮𝗻𝗰𝗲 𝗦𝗲𝗿𝗴𝗲𝗷 𝗩𝘂𝘁𝘂𝗰

∿∿∿∿∿

VENDREDI 28 JUIN
19h – Le Confort Moderne
Entrée libre
🌕 𝗕𝗿𝘂𝗶𝘀𝗺𝗲 𝗽𝗮𝘆𝗲 𝗲𝗻𝗰𝗼𝗿𝗲 𝘀𝗼𝗻 𝗰𝗼𝘂𝗽
🌕 𝗛𝗲́𝗿𝗼𝗻 𝗖𝗲𝗻𝗱𝗿𝗲́ (𝗚. 𝗛𝗮𝗶𝗿𝗼𝗻)

20h45 – Le Confort Moderne
14€ / 12€ / 3,5€ ou pass festival 25€
🌕 𝗢𝗿𝗲𝗻 𝗔𝗺𝗯𝗮𝗿𝗰𝗵𝗶 – 𝗪𝗶𝗹𝗹 𝗚𝘂𝘁𝗵𝗿𝗶𝗲
🌕 𝗠𝗰𝗣𝗵𝗲𝗲 – 𝗘𝗱𝘄𝗮𝗿𝗱𝘀 – 𝗞𝘂𝗴𝗲𝗹
🌕 𝗥𝗼𝘂𝗲 𝗟𝗶𝗯𝗿𝗲 (𝗥. 𝗖𝗼𝗺𝘁𝗲, 𝗤. 𝗕𝗶𝗮𝗿𝗱𝗲𝗮𝘂, 𝗧. 𝗟𝗮𝗻𝗮𝘂)
🌕 𝗰𝗵𝗿/𝗢𝗻𝗲 (𝗠. 𝗕𝗮𝘂𝗱𝗼𝗶𝗻)

∿∿∿∿∿

SAMEDI 29 JUIN
11h30 – Marché Notre-Dame
Entrée libre
🌕 𝗕𝗿𝘂𝗶𝘀𝗺𝗲 𝗠𝗮𝗿𝗸𝗲𝘁

13h – Jardin du Confort Moderne
🌕 𝗣𝗶𝗾𝘂𝗲-𝗡𝗶𝗾𝘂𝗲

15h – Jardin du Confort Moderne
Entrée libre
🌕 𝗝𝗲𝗮𝗻-𝗣𝗵𝗶𝗹𝗶𝗽𝗽𝗲 𝗚𝗿𝗼𝘀𝘀

17h – Le Confort Moderne
5€ ou pass festival
🌕 𝗜𝗮𝗻𝗮 (𝗖. 𝗪𝗼𝗱𝗿𝗮𝘀𝗰𝗸𝗮, 𝗕. 𝗛𝗼𝘃𝗲𝘁𝘁𝗲)

19h00 – Le Confort Moderne
Entrée libre
🌕 𝗞𝗶𝗹𝗹 𝗬𝗼𝘂𝗿 𝗜𝗱𝗼𝗹𝘀
(𝗣. 𝗖𝗵𝗮𝗿𝗯𝗼𝗻𝗻𝗶𝗲𝗿, 𝗢. 𝗕𝗼𝘀𝘁, 𝗘. 𝗩𝗮𝗴𝗻𝗼𝗻, 𝗠. 𝗗𝗲́𝗺𝗲𝗿𝗲𝗮𝘂, 𝗙. 𝗡𝗮𝘀𝘁𝗼𝗿𝗴, 𝗠. 𝗠𝗮𝗳𝗳𝗶𝗼𝗹𝗼, 𝗥. 𝗞𝗹𝘂𝗸𝗼𝘄𝘀𝗸𝗶)

20h45 – Le Confort Moderne
14€ / 12€ / 3,5€ ou pass festival 25€
🌕 𝗠𝗮𝗿𝗶𝗮𝗰𝗵𝗶 (𝗡. 𝗚𝗮𝗿𝗰𝗶𝗮)
🌕 𝗭̇𝘆𝘄𝗶𝘇𝗻𝗮 (𝗚. 𝗟𝗲𝗻𝗮𝗿𝗰𝗶𝗸, 𝗥. 𝗥𝗼𝗴𝗶𝗻́𝘀𝗸𝗶
🌕 𝗟𝗮 𝗙𝗲𝗺𝗺𝗲 𝗲𝗻 𝗥𝗼𝘂𝗴𝗲 (𝗟. 𝗣𝗮𝗿𝗶𝘀, 𝗕. 𝗙𝗿𝗮𝘆𝘀𝘀𝗲, 𝗔. 𝗟𝗲𝘃𝗲̂𝗾𝘂𝗲)
🌕 𝗔_𝗥_𝗖_𝗖 (𝗖_𝗖, 𝗔𝗿𝗻𝗮𝘂𝗱 𝗥𝗶𝘃𝗶𝗲̀𝗿𝗲)

∿∿∿∿∿

DIMANCHE 30 JUIN
16h00 – Lieu Multiple
Entrée libre
🌕 𝗕𝗿𝘂𝗶̂𝘁𝗿𝗲𝘀
🌕 𝗦𝗼𝗿𝘁𝗶𝗲 𝗱𝘂 𝗙𝗮𝗻𝘇𝗶𝗻𝗲 𝘀𝗽𝗲́𝗰𝗶𝗮𝗹 𝗕𝗿𝘂𝗶𝘀𝗺𝗲

17h00 – Lieu Multiple
6,50€ – 3,50€
🌕 𝗩𝗼𝗹𝘁𝗮 (𝗬. 𝗟𝗲𝗴𝘂𝗮𝘆)
🌕 𝘁𝗿𝗮𝗻𝘀𝗳𝗲𝗿𝘁 (𝟮𝟵𝟵 𝟳𝟵𝟮 𝟰𝟱𝟴 𝗺/𝘀) (𝗡. 𝗕𝗲𝗿𝗻𝗶𝗲𝗿)

Kiblind vous fait gagner 2 pass pour le festival Bruisme (vendredi, samedi & dimanche). Pour tenter de mettre la main dessus, il vous suffit d’envoyer votre nom et prénom à e.quittet@kiblind.com et de titrer votre mail « Festival Bruisme ». Tirage au sort le lundi 17 juin.

FESTIVAL BRUISME // EVENT FACEBOOK

Restez Connecté

Recevez nos dernières actus, nouveaux talents et musique

Fermer la recherche