[Animation] #1

Pourquoi diable de l’animation ? Pour plein de raisons en fait : 1.parce qu’on adore l’animation 2. parce que l’animation c’est un peu comme de l’illustration, mais en mouvement  3. parce qu’il y a tellement de pépites inconnues qu’on ne peut décemment pas garder ça pour nous.

Ça faisait pas mal de temps que l’idée nous trottait dans la tête sans qu’on trouve le temps de concrétiser l’affaire : initier une rubrique d’Animation sur kiblind.com. Alors histoire de tirer une expérience positive de cette période de semi oisiveté et surtout pour donner à voir de belles choses : passons du rêve à la réalité, pour mieux retrouver le rêve.

À partir d’aujourd’hui, on proposera donc régulièrement des programmes courts avec des films plus ou moins longs, pas forcément contemporains et provenant du monde entier. Pour nous accompagner sur le chemin, nous nous entourerons des meilleurs : réalisateurs, producteurs, diffuseurs, organisateurs de festivals ou connaisseurs passionnés, qui nous apporteront la matière dans laquelle puiser.

Et pour inaugurer cette rubrique, on a pioché dans le catalogue d’Autour de Minuit, célèbre maison de production parisienne et diffuseur de nombreux trésors d’animation. C’est cadeau !

 


 

#1 LOVE
Réka Bucsi – 14’ / 2016 / 2D numérique / Fantaisie / France-Hongrie
Passion Paris, Boddah

Topo : Love est un court-métrage qui nous décrit ce sentiment en 3 chapitres à travers une collision dans un système solaire inconnu.

Réka Bucsi est une réalisatrice hongroise absolument géniale. Entre 2008 et 2013, elle apprend l’animation dans la prestigieuse université d’Art et de Design Moholy-Nagy (MOME) de Budapest et termine son parcours scolaire en présentant un film de fin d’études directement sélectionné pour la 87e cérémonie des Oscars : Symphonie no. 42.

La voie était tracée et ses films suivants Love (2016) et Solar Walk (2018) empruntèrent à peu près le même chemin en remportant une cinquantaine de prix dans des festivals internationaux, parmi lesquels la Berlinale, le Sundance, Annecy, Hiroshima, Ottawa, Melbourne, etc.

Ses univers sont poétiques et dérangeants comme ses personnages, dont le dessin naïf et coloré est toujours mystérieusement enveloppé d’une étrange pénombre, et le trait prêt à s’évaporer dans un nuage de brume. Comme un rêve étrange.

 

#2 BENDITO MACHINE 4
Jossie Malis – 10’ / 2012 / 2D numérique / Folle tentative / Espagne
Zumbakamera

Topo : Un héros improbable se lance dans un long voyage sur terre, mer et dans les airs. Il traversera une planète devenue un énorme parc d’attractions pétrochimiques.

Jossie Malis est un illustrateur, auteur, scénariste et réalisateur, qui a eu la bonne idée d’avoir une double origine péruvienne et chilienne ; ce qui lui a permis de grandir pile entre deux pays. Ce qui explique sans doute qu’il ait passé la dernière décennie entre deux continents. Son travail est une critique contemporaine des humains et de leurs faiblesses, leurs machines, leurs rêves et les mystères de l’univers.

Avec Julie Reier, compositrice et sound designer aux racines germano-népalaises, il crée en 2006 le studio d’animation Zumbakamera (Zoom-Back-Camera), qui envoie des signaux à la Terre depuis l’île de Majorque. De leurs usines sont sortis pas mal de clips, documentaires, travaux de graphic design et compositions sonores, mais aussi et surtout des séries animées telles que la très primée Bendito Machine. Leurs courts-métrages ont été sélectionnés dans des centaines de festivals à travers le monde et ont reçu somme très honorable de prix.

En 2017, ils ouvrent Flipboku, un nouvel atelier dédié à la publication de flipbooks traditionnels ou interactifs, la voie naturelle pour réunir stop-motion et édition dans un même objet.

 

#3 KNOCKSTRIKE
Genis Rigol, Pau Anglada et Marc Torices – 5’25 / 2017 / 2D numérique et papier / Aventure / Espagne
Autoproduction

Topo : Deux hommes échangent accidentellement leurs valises. L’une d’elle contient une cassette video. Son nouveau propriétaire va s’embarquer dans une folle aventure afin de découvrir ce qu’elle renferme…

C’est un triumvirat qui signe l’incroyable court-métrage Knockstrike, originellement clip de promo pour le festival d’autoédition barcelonais Gutter Fest.

Pau Anglada est un animateur, un illustrateur et un bédéiste. En tant qu’animateur, il a travaillé sur des publicités et des vidéoclips pour plusieurs studios. Son travail d’illustrateur a été publié dans des magazines espagnols, des anthologies, des journaux et il a déjà sorti plusieurs bédés en Espagne. Il est aussi le cofondateur du Gutter Fest.

Marc Torices est un animateur, un illustrateur et un dessinateur. Il a travaillé lui aussi sur des publicités et des vidéoclips et ses dessins se sont retrouvés dans de nombreuses anthologies espagnoles et internationales, des journaux et plusieurs magazines tels que Nobrow, Apa-apa, Blackie Books et Mongolia. Il a récemment publié Cortázar, une biographie de Julio Cortázar écrite par le journaliste Jesus Marchamalo.

Genís Rigol est un animateur et un dessinateur. Il a publié à son propre compte la plupart de ses bandes dessinées telles que Resulta que tot va més o menys bé et Pizza Atonal.

 

#4 LE REGULATEUR
Philippe Grammaticopoulos – 15’30 / 2004 / 2D numérique / Frankensteinien / France
Haidouk ! Films

Topo : Un homme et une femme adoptent un enfant en pièces détachées. Mais le choix des pièces n’est pas facile et l’enfant tant attendu ne sera pas aussi parfait qu’il aurait dû l’être.

Après des études en Art Plastique à l’Institut Supérieur Saint-Luc de Bruxelles, Philippe Grammaticopoulos publie trois bandes dessinées : La Boîte, Le Complexe d’Intériorité et Les Lois de la Pesanteur. Et comme le garçon est assez doué et prolifique, il profite aussi de son temps libre pour réaliser des illustrations de presse, notamment pour Le Monde. Il intègre ensuite le collectif d’artistes Atoutazart, avec lequel il expose ses œuvres périodiquement.

Mais l’image statique ne semble pas étancher suffisamment sa soif créatrice. Pour donner enfin vie à ses personnages, il intègre la prestigieuse Supinfocom de Valenciennes. Son premier film d’animation verra le jour dans l’école nordique : Le Processus. Il sera ensuite accueilli et primé dans de nombreux festivals internationaux et diffusé sur des chaînes de télévision.

Comblé et enthousiasmé par l’illustration en mouvement, il se met en quête de financements auprès du Centre National de la Cinématographie, du Thécif, et de Arte. Ainsi pourra-t-il réaliser son deuxième film : Le Régulateur.

Actuellement, Philippe Grammaticopoulos travaille sur un nouveau projet de court métrage et sur une bande dessinée.

 

#5 YIN
Nicolas FONG – 10’ / 2017 / 2D numérique / Fable en noir et blanc / Belgique
Zorobabel

Topo : Parmi plusieurs couples, un dieu s’ennuie car il est seul et jaloux du bien-être des autres. De son expiration naît une montagne unique. Il y installe Yin et Yang, la femme et l’homme. Tous deux tentent de se rencontrer, en vain. Le dieu jaloux est satisfait de son cruel divertissement.

Comme le dit Nicolas Fong lui-même : « Je suis un gros barbu à la recherche constante de jeux visuels hallucinatoires, entre le magique et le terrifiant. Et j’expérimente ces jeux dans mes films ou mes clips. »

Illustrateur, dessinateur, réalisateur, Nicolas Fong nous vient de Belgique. Régulièrement, il réalise des films de commande à des fins commerciales pour des agences de New York et du Luxembourg.  Mais le reste du temps, il crée des films aux animations évolutives : des « tourbillons psychédéliques ». Sa vive passion pour les choses du temps passé le pousse actuellement à travailler sur les techniques anciennes d’animation en revisitant notamment le légendaire phénakistiscope, ancêtre illustre du cinéma. Rien que ça.

 


Merci à Annabel pour nous avoir ouvert les portes de son catalogue à partir duquel ce programme a été réalisé.

Autour de Minuit est une société de production de films d’animation (court, long et séries), créée en 2001, qui porte des projets novateurs sur la forme et impertinents sur le fond, faisant la part belle aux nouvelles technologies et à la création sonore. La société a produit plus de 70 courts dont les classiques Obras, Carlitopolis, Panique au village : La Bûche de Noël, Peripheria, Decorado, Bavure et Logorama.

Restez Connecté

Recevez nos dernières actus, nouveaux talents et musique

Fermer la recherche