ligne

Galerie

Flèche
Exposition | 24.04.17 3 fois par Jour @ Arts Factory
3 fois par Jour @ Arts Factory
Et plus si affinités

3 fois par jour, c’est la fréquence à laquelle chaque être humain se nourrit quotidiennement. Pour la maison d’édition 3 Fois Par Jour, c’est d’art qu’elle se nourrit matin, midi et soir. Et cette année, elle en veut encore plus et lance sa première exposition collaborative à la galerie parisienne Arts Factory du 28 avril au 20 mai.

VOIR
Exposition | 14.04.17 Healing prints
Pinar & Viola @ 12 Mail - Red Bull Space
(Parenthèse)

Ah, sacré monde contemporain : bruyant, pressé, sur-connecté. Besoin d’une pause, non ? En femmes providentielles, c’est justement ce que nous convient à faire les artistes Pinar&Viola dans leur installation Recharge Station. Un système de tipis imprimés se transforme en refuge de nos quotidiens saturés. Merci de mettre vos téléphones en silencieux hein. On s’allonge et on se laisse aller aux signes abstraits, aux peintures digitales de la nature, aux symboles grands comme l’univers. Une invitation à l’imagination et à la rêverie, celle de l’enfance, quand nous construisions chaque cabane comme un nouveau futur. Recharge Station, du 28 avril au 23 juin, à la galerie Red Bull Space, à Paris. Vernissage le vendredi 28 avril, à partir de 18h (TGIY).

  VOIR +
Exposition | 14.04.17 Cercle Magazine @ Syndicat Potentiel
Cercle Magazine @ Syndicat Potentiel
Sous l'océan

Le magazine Cercle ne traîne pas dans notre bibliothèque. Il est au-dessus, sur un présentoir en or massif, soutenu à sa droite et à sa gauche par les photos de Maman et de Papa. En un mot, il nous est cher. D'une facture graphique impeccable et d'un traitement éditorial sans faille, la revue strasbourgeoise a conquis notre cœur comme d'autres cueille les fraises quand l'été approche. Et il faut bien que Dieu existe, puisque vient de sortir le cinquième numéro de Cercle Magazine, dédié cette fois-ci aux océans. S'il ne fait pas de doute que nous vous conseillons très très fort d'acquérir ce graal, nous vous conseillerons aussi très très fort de vous rendre à l'exposition que le magazine réalise au Syndicat Potentiel, à Strasbourg du 22 avril au 5 mai. Avec un vernissage le 21. Les quelques œuvres ci-dessous, issues du magazine, devraient vous en convaincre.

  VOIR +
Illustration | 11.04.17 [Les Gens du Mag] Chester Holme
[Les Gens du Mag] Chester Holme
Education Physique et Sportive

Alors que nous attendions au feu rouge, reluquant les passants, l'Anglais Chester Holme a traversé devant nous la route de l'internet. Et, diable, quelle élégance, quelle raffinement. Nous sommes immédiatement tombés amoureux, car notre cœur est un peu faible et que les illustrations du sud-londonien sont un peu trop forte. Et en plus, il dessine du foot et du cyclisme. Alors que faire ? Appliqué à magnifier ces sports si chers à notre cœur, Chester Holme utilise également sa science pour nous conter les histoires de la vie, entre prêcheur perdu, président déchu et films vus. Alors, alors, alors, nous sommes si fier que l'ami d'outremanche nous ai servi une création originale pour notre numéro 60 "Président".

  VOIR +
Design Graphique | 11.04.17 [Les Gens du Mag] Félicité Landrivon
[Les Gens du Mag] Félicité Landrivon
Brigade cynophile

La graphiste Félicité Landrivon provoque régulièrement quelques persistances rétiniennes chez les marcheurs lyonnais. Leurs corps harassés par la montée héroïque de la grande côte croix-rousssienne, leurs esprits cherchent l'évasion sur les affiches de concert collées au mur. Et au milieu d'elles bien souvent trône comme une reine la réalisation hebdomadaire de Félicité pour la pomotion de l'excellente musique. Nous en avons été de ces marcheurs, et nous aussi avons été ébloui par les collages minutieux qui rassemblent nos qualités préférées : la joliesse, le chic et l'humour. Aussi lui avons-nous laissé une petite place dans notre dernier numéro "Président" pour qu'elle crie haut et fort son indécrottable amour des chiens. Voici quelques-uns de ses autres travaux qui disent au monde son talent.

  VOIR +
Exposition | 11.04.17 Léna Mačka @ Baraka Tattoos
Léna Mačka @ Baraka Tattoos
Étoile noire

L'illustratrice Léna Mačka est bien connue des esthètes lyonnais, elle qui traîne dans la capitale des Gaules depuis maintenant 3 ans. Et ceux-là ont plutôt heureux d'assister aux monstrations que Lena effectue très régulièrement dans sa ville d'adoption. Il faut dire que les dessins de l'illustratrice ne manquent de charme, utilisant à plein les avantage de la simplicité pour pouvoir afficher sans contrainte une poésie universelle. De poésie il est encore question avec sa prochaine exposition chez Baraka et celle-là, " Dark Side", montre notre yang quand nous n'affichons que le Yin. Jolie valse à deux temps que nous vous invitons très très fort à rejoindre pour le vernissage jeudi 13 avril à 18h à Baraka Tattoos, à Lyon.

  VOIR +
Illustration | 07.04.17 [Gens de la Couv] Maxime Mouysset
[Les Gens de la Couv] Maxime Mouysset
Le Président

Maxime Mouysset est un petit peu notre bonhomme à nous, notre gars sur qui on peut compter. Dans la partie « romance » de notre carnet de relations, il est surligné en rouge avec des cœurs surmontant les i. Ancien stagiaire et présente idole, Maxime n'a cessé de grimper la montagne de l'excellence pour se retrouver aujourd'hui au cœur de notre cœur et surtout chez vos libraires grâce à Télérama, le Centre Pompidou ou à nous. Nous sommes on ne peut plus fiers de vous présenter le travail filé de Maxime Mouysset auteur de la couverture du n°60 et de toute l'imagerie du candidat Pompon, lui cet ancien étudiant de la HEAR de Strasbourg au talent monstre. En attendant la sortie du prochain numéro, nous vous présentons son travail.

  VOIR +
Exposition | 30.03.17 Paysages Fantômes @ Fotokino
Paysages Fantômes @ Fotokino
Roméo Julien, Kevin Lucbert, Dans le ciel tout va bien

On connait l'admirable regard du studio Fotokino marseillais. On sait la justesse de leurs goûts et la précision de leurs sélections. Mais alors là. Les bougres ont réussi à rassembler en une seule exposition trois de nos plus chéris illustrateurs. Kevin Lucbert (présent au vernissage), Dans le ciel tout va bien et Roméo Julien présentent la double particularité d'avoir un incroybale talent et de le mettre au service d'œuvres grandiose où les paysages se taillent la part du lion. C'est sur cette facette de leur travail que l'atelier/galerie marseillais s'est ainsi penché pour l'exposition Paysages Fantômes qui présente des territoires situés sur ce drôle de continent, entre fantasme et réalité, entre monde intérieur et décor extérieur. Une exposition à voir autant que possible du 8.04 au 7.05 au Studio Fotokino à Marseille.

  VOIR +
Illustration | 22.03.17 [Gens du mag] Geoffroy Monde
[Les Gens du Mag] Geoffroy Monde
Merci Geoffroy

L'argent, le mojo et les gros bolides ne lui suffisent plus. Auréolé du succès quasi-planétaire de sa BD De Rien sorti chez Delcourt en 2016, Geoffroy Monde voulait encore passer à l'étape supérieure, le 7e ciel, l'illustration dans Kiblind. C'est chose faite avec le n°59 qui vient ainsi couronner une carrière faites d'innombrables BD à l'humour ravageur et au trait délicat parmi lesquelles nous citeront sans rougir Serge et demi-Serge (Vide Cocagne), Tout ou rien (Vraoum) ou encore Saco : Pandemino (Lapin). Son talent sans borne lui permet aussi de chanter dans le groupe Attention et d'illustrer des articles dans des revues et magazine de type Néon, Bande de, Projet Bermuda, etc.

  VOIR +
Illustration | 21.03.17 Extrait de
[Employé Modèle] Rémy Mattei
Le Kebabologue

À l'occasion de la sortie de son livre La Kebaberie, on a voulu déclarer notre flamme à Rémy Mattei. L'homme, grand, au visage moustachu, nous séduit en effet depuis quelques années grâce à sa revue Laurence 666, qu'il a cofondé, parue comme son ouvrage aux éditions Mauvaise Foi, qu'il a cofondé. Outre ses brillantes études à Émile Cohl, on notera également parmi ses faits d'arme la superbe pochette pour les Macadam Mambo DJs. Et comme le dit si bien la FNAC : talent à suivre.

  VOIR +
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
>
>>
A propos

Entre Lyon et Paris, Kiblind entretient l’art de l’entre-deux. Une stratégie qu’il cultive aujourd’hui avec amour entre culture visuelle et vision culturelle, entre arts plastiques et arts vivants, entre images et textes. Le magazine trimestriel se penche sur ceux qui font le sel et le poivre de sa vie : les artistes émergents. Qu’ils soient graphistes, photographes, illustrateurs, plasticiens, stylistes ou musiciens, ceux-là ont leur place dans le monde illustré de Kiblind Magazine.

Voir +
Logo Kiblind