ligne

Galerie

Flèche
Illustration | 31.07.17 [Employée Modèle] Léa Taillefert
[Employée Modèle] Léa Taillefert
Multi-tâches

Fière et digne doit être la Parisienne Léa Taillefert qui parvient dans une seule et même vie à conjuguer l'art graphique et le dessin, touchant le haut niveau dans les deux disciplines. À peine sortie de l'ECV, Léa Taillefert reçoit donc les honneurs mérités et œuvre pour Causette, Psychologie Magazine, Néon ou dernièrement la toute nouvelle revue Aider. Il faut dire que son dessin qui pioche allègrement dans le design graphique, comme de bien entendu, acquiert alors une singularité tout à fait séduisante. Aux couleurs chatoyantes de ses illustrations, Léa applique le rigorisme du graphisme et plonge l'observateur dans un chaud-froid d'émotions. Léa Taillefert s'inscrit ainsi dans la grande ronde des illustrateurs qui fouille dans les autres disciplines des arts visuels pour faire progresser sa branche et l'emmener dans une modernité bienvenue.

VOIR
Illustration | 27.07.17 [Employé Modèle] Sonny Ross
[Employé Modèle] Sonny Ross
L'Équilibriste

Sonny Ross a eu la très bonne idée de venir toquer à la porte virtuelle de notre maison instagram. il a bien fait car nous ne le connaissions pas et qu'en quelque minutes notre corps et notre cœurs chavirèrent devant ses dessins ô combien vivants réalisés pour la pesse, pour nous, pour lui, pour le bonheur. L'illustrateur anglais formé dans la bonne université de Birmingham a en effet pour de rendre grâce au fil du rasoir sur lequel il se promène avec élégance, à la limite du déséquilibre, piochant dans l'erreur la possibilité de faire mieux que le beau. Parce que le dessin, alors, se met à vivre, à transpirer, à virevolter devant les yeux. L'ajout de matière et les remarquables compositions de couleur n'arrangeront rien : on l'aime et puis c'est tout.

  VOIR +
Photographie | 12.07.17 The Monsanto House of the future - Disneyland
Kiblind rencontre Arles 2017
Photographie et Graphisme

On a vu Arles et ces géniales rencontres, partagé ses histoires, rencontré ses personnages. On en a pris plein les yeux, les jambes, en photo, vidéo ou réalité augmentée. TOP 10.

  VOIR +
Illustration | 11.07.17 [Employée Modèle] Summer du Plessis
[Employée Modèle] Summer du Plessis
Fonds et formes

Summer du Plessis est illustratrice, et s’intéresse de très près à la relation image et texte, aux techniques d’impression et à l’objet du livre, principalement sous la forme du fanzine. Elle s'amuse aussi des textures et des nombreuses techniques qui lui sont offertes, impression riso, sérigraphie, crayons, gouache qui lui permettent de disséminer ses couleurs vives, qui font sa marque de fabrique.Elle aime ce qui est brillant, mais brisé, à l’intérieur, à l’image de la vie de Frida Kahlo, une grande inspiration pour l’artiste. On sent aussi parfois un gout pour Matisse et son tableau Intérieur aux aubergines que l’on retrouve dans ses scènes déconstruites aux motifs multiples, qui nous font parfois perdre tout sens des perspectives. 

  VOIR +
Illustration | 11.07.17 [Employée Modèle] Mathilde Rives
[Employée Modèle] Mathilde Rives

Mathilde Rives est une jeune illustratrice freelance. Un statut qui lui confère une liberté qu’elle apprécie puisqu’il lui laisse le temps de jongler entre commandes et projets perso. Née un 1er avril à Bayonne, elle quitte la plage pour aller étudier aux beaux-arts de Lyon, pendant quatre ans. Après un échange à Leipzig en Allemagne, dans une section « printmaking » elle poursuit avec un Master aux Arts Décos de Paris, terminé il y a peu, en 2015. Aujourd’hui toujours parisienne, elle travaille à Arceuil, au sein de l’atelier Pauline Perplexe, entre atelier et lieu d'exposition, qui regroupe des artistes de tout horizons.

  VOIR +
Exposition | 07.07.17 Laho @ Slow Galerie
Laho @ Slow Galerie
Entre rêves et terre

Laho aka Lola Tinnirello possède ce super povoir qui consiste à projeter consciemment dans ses rêves. De ces plongées oniriques, elle ressort des carnet de croquis pour en dessiner la teneur. C'est le thème de son expositon en cours dans l'admirable Slow Galerie, Eaux Troubles, soit l'exploration marine de ces zones encore méconnues de l'espèce humaines, là où les pensées prennent le pas sur la raison et où l'incouscient se joue de notre raison. Paysages insensés, animaux fantastiques et perspectives irrationnelles constituent la sève de cette série de dessins qu'on chérit donc sans limite. L'exposition Eaux Troubles présentées à la Slow Galerie, à Paris, jusqu'au 29.07.

  VOIR +
Illustration | 19.06.17 [Employés Modèles] Atelier Malinowsky
[Employés Modèles] Atelier Malinowsky
À la scène comme à la vie

On s’éloigne un peu de l’employé modèle habituel, puisque premièrement ils sont deux et ne sont pas qu’illustrateurs mais à la tête d’un studio de création et de direction artistique, l’Atelier Malinowski, depuis 2014. Sarah et Nicolas Malinowsky, mari et femme, sont complémentaires à bien des niveaux. Sarah est anthropologue de formation, elle se tourne après vers la communication et travaille au sein d’une ONG où elle acquiert, entre autre, une aisance rédactionnelle. Elle s’occupe maintenant du suivi du projet au sein de l’atelier. Nicolas est directeur artistique depuis 15 ans, mais aussi artiste et designer. Au vu de ces deux têtes à multiples casquettes, leur champ d’action est vaste et multi support: logo, typographie, graphisme, illustration, vidéo, musique...

  VOIR +
Exposition | 18.05.17 JB Hanak @ Anne de Villepoix
JB Hanak @ Anne de Villepoix
Vision Négative

On connait ce bon vieux JB Hanak pour ses turbulentes aventures musicales au sein de dDamage d'abord, puis en solo, puis avec Cobra, puis avec Sleazy Art, entre autres. Mais le filou cachait une autre corde à son arc : celle des arts plastiques. Alors qu'il faisait docilement confiance à Raoul Sinier pour l'artwork des différentes sorties de dDamage, il rongeait son frein en réalisant par devers lui des œuvres que seul lui pouvait voir. Et puis son album solo Hyperactive Jerk balaie toutes ces réticences et la gloire vient aussi inonder ses travaux visuels. Après que ses travaux fourmillants et foisonnants, encombrées et embouteillés furent adoubés par Agnès b., Posca, Le Silencio, l'Institut Français du Japon, la Galerie Anne de Villepoix donne un écrin au boulot fascinant de JB Hanak pour l'exposition Vision Négative, du 20 mai au 24 juin.

  VOIR +
Illustration | 18.05.17 [Employée Modèle] Daiana Ruiz
[Employée Modèle] Daiana Ruiz
Féministe & Optimiste

Daiana Ruiz est une illustratrice Argentine, basée à Buenos Aires. L'artiste fait partie de la fulgurante vague d’une illustration féminine et féministe qui met en avant la femme dans son iconographie et qui prend une place de plus en plus grande dans le monde du dessin. L'illustratrice évolue dans un univers de formes simples et géométriques, aux couleurs franches d’où se dégage une vision optimiste. Une impression surement impulsée par sa vision de l’illustration, qui est, pour elle un mode d'expression très primitif, avec lequel elle a plus de facilité à jouer qu'avec les mots. Un cocktail en apparence simple, donc, mais gagnant, qui permet à Diana Ruiz d’attirer l’attention d’un public de plus en plus nombreux, mais aussi, et c'est très important, de captiver notre attention et de conquérir nos coeurs.

  VOIR +
Exposition | 15.05.17 Joli Désastre par Retard
Joli Désastre par Retard
Menu Best Of

Les inarrêtables héroïnes de Retard enchaînent les parties de goût avec une grâce qui leur est propre. Prochain stop dans le monde merveilleux du webzine parisien avec la soirée du 18 mai qui combine une exposition en forme de sans faute et la présenation du nouvel album de l'adoré LenParrot. L'occasion pour nous, amateur de belles choses de faire un petit tour de ce qu'il y aura à voir au Pop-Up du Label, all-star game de l'illustration actuel avec des œuvres d'Amina Bouajila, Anna Wanda Gogusey, Roca Balboa, Avalon Lewis, Benjamin Tejero, Bobby Dollar, Lomé iench, Léa Le Faucon, Marion Chancerel, Maxime Roy, Astro Nascha, Elise Enjalbert, Vincent Khouni et Mathilde Rives. On se fait un petit teasing en attendant de voir tout ça en vrai dans la soirée parisienne immanquable de la semaine.

  VOIR +
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
>
>>
A propos

Entre Lyon et Paris, Kiblind entretient l’art de l’entre-deux. Une stratégie qu’il cultive aujourd’hui avec amour entre culture visuelle et vision culturelle, entre arts plastiques et arts vivants, entre images et textes. Le magazine trimestriel se penche sur ceux qui font le sel et le poivre de sa vie : les artistes émergents. Qu’ils soient graphistes, photographes, illustrateurs, plasticiens, stylistes ou musiciens, ceux-là ont leur place dans le monde illustré de Kiblind Magazine.

Voir +
Logo Kiblind