ligne

Galerie

Flèche

Illustration | Gueugneau Maxime | 08.02.17

Thibaut Gleize @ Sergeant Paper

Chienne de vie

L'illustrateur Thibaut Gleize a pour habitude de ne pas suivre ces pénibles autoroutes du soleil qui ne mènent qu'à la mer et aux cocotiers. Lui préfère les zigzags, de ceux qui l'ont mené d'études d'ébénisterie jusqu'a l'infographie puis l'illustration. À l'occasion de son exposition chez Sergeant Paper, Thibaut Gleize a encore une fois opté pour l'aire d'autoroute, celle située entre le mariage et la SPA. Amours Chiennes est ainsi la série qu'il présente dans l'illustre boutique parisienne, avec ce qu'il faut de cœurs battants, de saucisses de chez le boucher et de jolis toutous. Une aubaine pour ceux qui passent leur Saint-Valentin main dans la patte avec leur chien.

Thibaut Gleize @ Sergeant Paper
© Thibaut Gleize
2017/thibautgleizeasergeantpaper/andreeetanais_1.jpg

© Thibaut Gleize

Andrée et Anaïs

2017/thibautgleizeasergeantpaper/thbautgleizelabalade.jpg

© Thibaut Gleize

La Balade

2017/thibautgleizeasergeantpaper/thibautgleize_darwin.jpg

© Thibaut Gleize

Darwin

2017/thibautgleizeasergeantpaper/thibautgleize_sexyenslip.jpg

© Thibaut Gleize

Sexy en slip

2017/thibautgleizeasergeantpaper/thibautgleizeflasher.jpg

© Thibaut Gleize

Flasher

2017/thibautgleizeasergeantpaper/thibautgleizelaforce.jpg

© Thibaut Gleize

La Force

2017/thibautgleizeasergeantpaper/thibautgleizemanvswild.jpg

© Thibaut Gleize

Man vs Wild

2017/thibautgleizeasergeantpaper/thibautgleizenestor.jpg

© Thibaut Gleize

Nestor

2017/thibautgleizeasergeantpaper/thibautgleizetmnt.jpg

© Thibaut Gleize

TMNT

Vous aimerez aussi
Flèche
Exposition | 07.07.17 Laho @ Slow Galerie

Laho @ Slow Galerie
Entre rêves et terre

Laho aka Lola Tinnirello possède ce super povoir qui consiste à projeter consciemment dans ses rêves. De ces plongées oniriques, elle ressort des carnet de croquis pour en dessiner la teneur. C'est le thème de son expositon en cours dans l'admirable Slow Galerie, Eaux Troubles, soit l'exploration marine de ces zones encore méconnues de l'espèce humaines, là où les pensées prennent le pas sur la raison et où l'incouscient se joue de notre raison. Paysages insensés, animaux fantastiques et perspectives irrationnelles constituent la sève de cette série de dessins qu'on chérit donc sans limite. L'exposition Eaux Troubles présentées à la Slow Galerie, à Paris, jusqu'au 29.07.

VOIR+
Exposition | 27.02.17 La Fresk : Victoria Roussel

La Fresk : Victoria Roussel
La Machine du Moulin Rouge, Paris

La Machine du Moulin Rouge a depuis longtemps décidé qu'elle ne serait pas que cet endroit de débauche à la programmation musicale exigeante. La salle sait aussi se tenir. Elle l'avait prouvé en ouvrant son bar agréable au tout venant et à toute heure : le Bar à Bulle. Elle persiste et elle signe avec le projet La Fresk qui invite des illustrateurs et designeurs graphiques à venir retapisser son hall d'entrée tous les premiers mercredi du mois. Après Sph OZR et Studio Jimbo, c'est au tour de l'excellente Victoria Roussel de s'y coller. Vernissage le 1.03 à La Machine du Moulin Rouge, à Paris. On fait suivre un mini-portfolio pour se donner une idée.

VOIR+
Publicité ADOBE_MUNCH_BROSSES
Exposition | 11.10.16 Jeremy Booth @ Sergeant Paper

Jeremy Booth @ Sergeant Paper

Jérémy Booth est un américain fasciné par l'image que ses compatriotes ont façonné de son pays. Parti de Louisville, dans le Kentucky, il parcourt les villes et mégalopole des États-Unis, à la recherche du substantifique graphisme qui lie les différents éléments mobiliers et urbains. Passionné d'architecture et de design, il passe tout ces objets à la moulinette de se patte. Ses œuvres, baignées de lumière et de clair-obscur donne une nouvelle vie à ce quotidien étasunien. À la limite du motif, voire de la géométrie pure, Jeremy Booth dessine ce quotidien avec un enthousiasme débordant. Et surtout, une beauté rare. Exposition The Simple Life du 13 au 29.10 à Sergeant Paper, à Paris.

VOIR+
Exposition | 06.07.16 Le Tone @ Slow Galerie

Le Tone @ Slow Galerie
Merci d'Être Venu

Il y a quasi deux décennies, Le Tone parvenait à faire danser la France avec un album qui trone toujours fièrement dans notre discothèque. Il faisait alors son entrée dans le cercle restreint des gens qu'on aime. Une amabilité renforcée aujourd'hui grâce aux dessins qu'il distille toujours ci et là pour éblouir le pays. Et il pourrait bien y parvenir cette fois encore avec son exposition à la Slow Galerie parisienne, Merci d'Être Venu, organisée par l'agence Talkie Walkie. Cette ôde au taquinage et à la mignonnerie visuelle est fort bien servi par le trait simple et facétieux du Tone. Voici, pour prouver nos dires, quelques visuels issus de Merci d'Être Venu. Exposition jusqu'au 30 juillet et vernissage le 7, à Paris donc.

VOIR+
Illustration | 14.04.16 [Exportfolio] Margaux Othats

[L'Évènement du jeudi] Margaux Othats expose
Du 14.04 au 1.05 chez Artazart

Oh, cela fait bien longtemps que nous sommes aux basques de Margaux Othats. Sortie, comme nombre de ses talentueux confrères, de l'illustre HEAR de Strasbourg, l'illustratrice de 26 ans trouble nos sens comme bien peu. Semant régulièrement ses merveilles chez Magnani, Nyctalope, au New York Times ou dans la Revue XXI, elle s'apprête à recommencer, chez Magnani encore, pour son nouveau livre Un Jour Dehors. À cette occasion, la librairie-galerie parisienne Artazart lui offre ses murs du 14 avril au 1e mai, et même, le 14 au soir, une table de dédicace pour y parapher son dernier livre. On ne pouvais pas rater l'occasion de lui faire un petit clin d'oeil avec un portfolio.

VOIR+
Exposition | 04.02.16 Expo Alexandra Arango

Rencontre lecteurs avec Alexandra Arango
Wild Things

À l'occasion de son exposition Into The Things, Kiblind vous propose de partager un moment privilégié avec Alexandra Arango : une rencontre le 23.02, en petit comité, pour fêter le talent de l'illustratrice colombienne. Mais que cela ne vous empêche pas d'aller faire, aussi, un tour au vernissage du 18.02 à la Slow Galerie. Car le travail d'Alexandra Arango doit être vu au moins deux fois. La première, pour se prendre un claque graphique, et la deuxième pour décrypter les messages sans ambivalence contenus dans chacun de ses dessins, où sa vision du monde et de son art donne un angle inouï dans le domaine de l'illustration.

VOIR+
Publicité ADOBE_MUNCH_CONCOURS
Illustration | 08.12.15 [Employés Modèles]. Freak City

[Employé Modèle]. Freak City
Toutes les semaines, un nouveau chouchou

Le Bordelais de Freak City a le vent dans les cheveux et l'Amérique dans le sang. Pourtant, celui-là, Girondin comme Valbuena, aurait dû suivre la route qui était la sienne et se cantonner aux cannelés. Mais on ne se refait pas : les yeux rivés vers l'Atlantique et les mains agiles, il nous abreuve de son trait trash situé entre Charles Burns, le tatouage et un générique de Sauvé par le Gong. Cette bizarrerie est appréciée fort chez nous, mais aussi chez Vice, GQ Magazine, Red Bull, Microsoft, XXI, Schnock, etc.

VOIR+
Illustration | 13.10.15 Theo Jan

Theo Jan
Naturaliste du XXIe

Theo Jan vient de nulle part nous apprendre notre monde. Autodidacte, formé par son amour de la gravure et son sens du détail, Theo Jan donne chez Sergeant Paper sa première exposition, dont on se doute qu'elle ne sera pas la dernière. Theo Jan nous livre ici un cabinet de curiosité qu'on hésitera à qualifier de joli, et qu'on préferera adorer pour le paradoxal mélange de réalisme et de folie qu'il renferme. Exposition Curiosity à Sergeant Paper, Paris, avec vernissage le 10.10 à partir de 18h. 

VOIR+
Illustration | 23.09.15 Groduk & Boucar

Groduk & Boucar
Les deux font la pair

Derrière ces pseudonymes durs en bouche se cachent deux diplômées du DMA gravure d'Estienne, bien accrochées par les techniques traditionnelles d'impression (sérigraphie, gravure et tout le tremblement). Elles aiment aussi les dauphins. Et elles ont participé au n°54. On les aime donc. Elles seront d'ailleurs exposées le 1.10 au Bar à Bulle, à Paris.

VOIR+
A propos

Entre Lyon et Paris, Kiblind entretient l’art de l’entre-deux. Une stratégie qu’il cultive aujourd’hui avec amour entre culture visuelle et vision culturelle, entre arts plastiques et arts vivants, entre images et textes. Le magazine trimestriel se penche sur ceux qui font le sel et le poivre de sa vie : les artistes émergents. Qu’ils soient graphistes, photographes, illustrateurs, plasticiens, stylistes ou musiciens, ceux-là ont leur place dans le monde illustré de Kiblind Magazine.

Voir +
Logo Kiblind