ligne

Salon

Flèche

Musique | Gueugneau Maxime | 13.04.17

[Premiere] Verset Zero - Grex Perditus

Outrenoir

Le parisien label Tripalium Corp cesse de se cacher derrière ses petits doigts que sont ses filiales Acid Avengers, Tripalium Rave and Digital Mutant. D'un violent atemi, il les écartent tous et laisse voir à la scène électronique son vrai visage, fait de rouille et de poussière. Première sortie de Tripalium Records sous son nom de baptême, l'album de Verset Zero est dégoulinant de noirceur, offrant un pont entre la ferraille de l'EBM, le slime obscure de la noise et la violence de la techno. Ce pont, en preux chevaliers de la musique, nous l'empruntons bien volontiers pour nous mener en des territoires certes obscurs mais qui ne manquent pas de grandeur. Voici, en avant-première, le premier morceau issu du Consilium de Verset Zero : "Grex Perditus".

[Premiere] Verset Zero - Grex Perditus

À ceux qui pensaient avoir creusé des grottes admirables et des gouffres majestueux, Verset Zero leur dit gentiment de rester en division 2. Car la pelle du Toulousain est d'un autre bois. Lui, qui a déjà sorti 3 EPs et un album chez RDL47 records et Digital Mutant (sous-label de Tripalium), continue de creuser encore plus profond avec ce Consilium dont est issu le morceau "Grex Perditus".

 

Usant à bon escient des plus noirs desseins de la techno, de l'EBM, du metal, de la noise ou de la musique industrielle, Verset Zero parvient à concentrer dans son œuvre la brutalité et le chaos que mérite ce monde. Une expiration bienvenue, bourrée de particules fines et laissant sur les vitres une buée suintante mais qui dessine, par derrière sa violence, les signes d'une beauté insoupçonnée.


Si vous le voulez bien et si vous ne nous croyez pas, on vous invite à écouter le "Grex Perditus" ci-dessous en avant-première et aussi rejoindre la folle release party du 19 avril au Rex Club, à Paris.

 

 

2017/premiereversetzero-grexperditus/versetzero.jpeg
Vous aimerez aussi
Flèche
Publicité Kiblind Store
Publicité ADOBE_MUNCH_CONCOURS
Musique | 27.04.16 VA - Some Like It Rough

VA - Some Like It Rough
Tripalium Records récidive

Avec Tripalium, les présentations avaient été faites lorsque, l'an passé, le label  sortait la belle et rude compilation Some Like It Raw qui laissa plaies béantes et dents déchaussées. Enchantés nous l'étions, avant de reprendre notre bête et méchante routine. Jusqu'à cette semaine, nous faisions ainsi notre petit bonhomme de chemin en pensant, comme tout le monde, à l'insolite rencontre entre Brigitte et Emmanuel Macron. Une torpeur candide, voire crétine, que Tripalium ne pouvait souffrir. Le label nous fiche une deuxième grande tarte dans la gueule avec Some Like It Rough, et rappelle à tout le monde qu'on est pas là pour trier les poussins.

VOIR+
A propos

Entre Lyon et Paris, Kiblind entretient l’art de l’entre-deux. Une stratégie qu’il cultive aujourd’hui avec amour entre culture visuelle et vision culturelle, entre arts plastiques et arts vivants, entre images et textes. Le magazine trimestriel se penche sur ceux qui font le sel et le poivre de sa vie : les artistes émergents. Qu’ils soient graphistes, photographes, illustrateurs, plasticiens, stylistes ou musiciens, ceux-là ont leur place dans le monde illustré de Kiblind Magazine.

Voir +
Logo Kiblind