ligne

Galerie

Flèche

Illustration | Gueugneau Maxime | 23.09.15

Groduk & Boucar

Les deux font la pair

Derrière ces pseudonymes durs en bouche se cachent deux diplômées du DMA gravure d'Estienne, bien accrochées par les techniques traditionnelles d'impression (sérigraphie, gravure et tout le tremblement). Elles aiment aussi les dauphins. Et elles ont participé au n°54. On les aime donc. Elles seront d'ailleurs exposées le 1.10 au Bar à Bulle, à Paris.

Groduk & Boucar
© Groduk & Boucar
Vous aimerez aussi
Flèche
Print | 01.02.17 Revue Les Ombres #3

Revue Les Ombres #3
Ombres et Lumières

Depuis 2013, Ardalan, Maxime et Sébastien interrogent auteurs de bande-dessiné et illustrateurs à réfléchir à grands coups de crayon sur des thèmes définis dont les images sont articulées au sein d’une revue, Les Ombres. Celle-ci se transforme alors en grand questionnement sur la place de l'illustration dans l'art et les modes d'édition qu'elle peut engager. Une recherche passionnante qui mêle différents processus d'impression, des cheminements narratifs et bien évidemment une foultitude d'illustrateurs de talent parmi lesquels Guillaume Chauchat, Orane Sigal, Amélie Patin, Alexis Grasset ou Louise Vendel.

VOIR+
Illustration | 07.10.16 [Les Gens du Mag]. Jee-ook Choi

[Les Gens du Mag]. Jee-ook Choi
La folie du quotidien

Les illustrations du Sud-Coréen Jee-ook Choi sont d'un naturel bluffant. Sous des atours bien sous tout rapport, empruntant autant à l'âge d'or des ukiyo-e japonais - que ce soit dans l'utilisation des couleurs ou dans la minutie apporté au dessin - qu'aux tenants de la bande dessinée franco-belge traditionnelle, Jee-ook se mêle de surréalisme. Les objets et cycle du quotidien qu'il décrie se déforment sous ses traits en des mondes inconnus où la logique est seulement celle de l'auteur. Cette force de frappe nous a fait vaciller dès la première vue. Aussi lui avons-nous demandé une création originale pour notre n°58 et son thème "Baston". Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il s'en méchamment bien sorti. Voici donc, comme un bonus, quelques-uns de ses travaux récents, issus de commandes ou non.

VOIR+
Publicité BIENNALE DESIGN 2017
Illustration | 26.07.16 [Kiblind n°57] Matteo Berton

[Les Gens du Mag] Matteo Berton
Pinceau sec et yeux humides

Malgré ce que laisse à penser sa chevelure fougueuse, Matteo Berton n’est pas le descendant de Jim Morrison. Originaire de Pise et désormais installé à Bologne, il illustre de jolis livres pour enfants et des BD. Il travaille également pour la pub et des magazines, ce qui lui a valu deux médailles de la part de la Société des illustrateurs de New York ainsi que le Childrends Book Fair de Bologne.

VOIR+
Illustration | 22.03.16 [Employé Modèle] David Porchy

[Employé Modèle] David Porchy
Toutes les semaines, un nouveau chouchou

David Porchy était déjà venu nous dire coucou, il y a quelques temps de ça, à l'occasion du Kiblind 45. Des lustres qui n'ont pas effacé le talent du jeunot parisien, qui expose au 12 rue Filles du Calvaire sa nouvelle série, Feu d'Artifice. Après être passé par la Art Paris du Grand Palais jusqu'à New York, en passant par Barcelone ou la parisienne Galerie A.L.F.A, David Porchy sait que son dessin plait, que ses figurations réalistissimes charment, que ses twists surréels séduisent. Pour cette nouvelle exposition, le cher David Porchy y ajoute le fruit défendu jusqu'alors : la couleur. Vernissage le 30 mars.

VOIR+
Illustration | 01.02.16 [Kiblind Live]. Limbo Festival

[Kiblind Live]. Limbo Festival
Report Dessiné

L'autre jour, on s'est aperçu que l'un d'entre nous savait dessiner. Et tout à fait subjectivement, on a trouvé ça beau. Aussi avons-nous décidé que nous allions l'exploiter et l'envoyer aux quatres coins de la France pour qu'il nous en rapporte les fraîches nouvelles. Voici donc la nouvelle cachotterie de Kiblind, le KIBLIND LIVE, à savoir le report en direct et dessiné d'évènements culturels par le bien-aimé Simon Bournel-Bosson. Première étape, la soirée du samedi du Limbo Festival, au Petit Bain, à Paris.

VOIR+
Illustration | 18.12.15 © Željko Lončar

[Employé Modèle]. Željko Lončar
Toutes les semaines, un nouveau chouchou

À l'occasion de L'European Lab parisien de ces prochains jours, nous avons l'honneur de présenter une exposition sur le thème "2025 ?". Pour celle-ci, nous avons fait appel à 8 illustrateurs et graphistes de 8 pays différents. Et, pour la Serbie, nous sommes tombés sur le formi-formidable Željko Lončar, qui joue habilement des principe graphique pour créer de l'illustration qui flirte volontiers avec l'abstraction.

VOIR+
Photographie | 19.03.15 Alban Coret

Alban Coret
Chasse, mèche, nature et oppression

Alban Coret adore la liberté, aujourd'hui qu'il a laissé la France et la publicité derrière lui, pour se consacrer à sa vie d'artiste photographe. Une vie argentine, lui qui habite à Buenos Aires, mais qui ne l'empêche pas de capter des instants floridiens, chasseurs, new-yorkais, etc.

VOIR+
Publicité BIENNALE DESIGN 2017
Illustration | 19.03.15 Kim Roselier

Kim Roselier
Du monde au balcon

Kim Roselier est un illustrateur français formé à la délicieuse EPSAA d’Ivry-sur-Seine. Cela lui permit d’exercer son extrême créativité sous différentes formes : presse, tableau, dessin, portrait, etc. Sur cet objet, il s’agit de sa série sur les voisins.

VOIR+
Illustration | 19.03.15 Toma Dutter

Toma Dutter
Mouvement en couleurs

Dessinateur et vidéaste français, Toma Dutter compte à ce jour de nombreuses collaborations. Le secret de sa réussite ? Le mélange et l’interaction des pratiques artistiques. La vidéo influence particulièrement son travail d’illustrateur. Le mouvement est un élément majeur pour Toma Dutter, qu’il cherche coûte que coûte à retranscrire dans ses dessins.

VOIR+
Illustration | 19.03.15 Gino Bud Hoiting

Gino Bud Hoiting
Clair et net

Ce sacré Gino est de ce type de Hollandais qui ne cesse de gribouiller les surfaces qu'il pense vierges. Une ligne claire et des pensées volubiles lui suffisent à créer un univers qui n'appartient qu'à lui. Célébré par des gens aussi différents que Vice, Lacoste, Bright Magazine ou le Concertgebouw d'Amsterdam, l'homme d'Utrecht est celui que le monde attendait. Ou pas. Peu importe.

VOIR+
A propos

Entre Lyon et Paris, Kiblind entretient l’art de l’entre-deux. Une stratégie qu’il cultive aujourd’hui avec amour entre culture visuelle et vision culturelle, entre arts plastiques et arts vivants, entre images et textes. Le magazine trimestriel se penche sur ceux qui font le sel et le poivre de sa vie : les artistes émergents. Qu’ils soient graphistes, photographes, illustrateurs, plasticiens, stylistes ou musiciens, ceux-là ont leur place dans le monde illustré de Kiblind Magazine.

Voir +
Logo Kiblind