ligne

Galerie

Flèche

Design Graphique | Gueugneau Maxime | 02.03.17

[Employés Modèles] Studio Fables

Bon Plaisir

Alors que nous marchions paisiblement dans la rue à la recherche de notre pain quotidien, nous tombions nez à nez avec une affiche au graphisme fier mais sympathique. Évidemment, c'était pour une soirée Bon Esprit. Nous rapprochions alors le sus-nommé "nez" pour en dévoiler le mystérieux auteur : il s'agissait du Studio Fables. Oh merveille, à présent nous le savions et nous pourrons stalker à l'envie comme si nous avions 14 ans et que nous étions amoureux. Amoureux de la typographie et d'un chaud minimalisme, le Studio Fables, composé de Majan Dutertre, Paul‑Henri Schædelin et Laurent Tacco se plait à rendre nos soirées, nos sites web, nos magazines et nos livres plus jolis. Snatch, les soirées Bon Esprit, Evian ou Centre Commercial sont parmi les heureux bénéficiaires de leur bon plaisir.

[Employés Modèles] Studio Fables
© Studio Fables
2017/employesmodelesstudiofables/1_arte_playground_affiches.jpg

© Studio Fables

Arte Playground - Affiches

2017/employesmodelesstudiofables/2_saphir_typeface_specimen.jpg

© Studio Fables

Saphir Typeface

2017/employesmodelesstudiofables/4_kisskisspapier_doublepage.jpg

© Studio Fables

KissKissPapier

2017/employesmodelesstudiofables/5_bonesprit_affiches.jpg

© Studio Fables

Affiche de la prochaine soirée Bon Esprit

2017/employesmodelesstudiofables/6_electricbridge_affiches_flyers.jpg

© Studio Fables

Electricbridge - Affiches & Flyers

2017/employesmodelesstudiofables/8_isabelleleymarie_couvertures.jpg

© Studio Fables

Livres d'Isabelle Leymarie - Couvertures


Studio Fables // Prochaine soirée Bon Esprit, le 4.03 à La Rotonde à Paris

Vous aimerez aussi
Flèche
Illustration | 19.06.17 [Employés Modèles] Atelier Malinowsky

[Employés Modèles] Atelier Malinowsky
À la scène comme à la vie

On s’éloigne un peu de l’employé modèle habituel, puisque premièrement ils sont deux et ne sont pas qu’illustrateurs mais à la tête d’un studio de création et de direction artistique, l’Atelier Malinowski, depuis 2014. Sarah et Nicolas Malinowsky, mari et femme, sont complémentaires à bien des niveaux. Sarah est anthropologue de formation, elle se tourne après vers la communication et travaille au sein d’une ONG où elle acquiert, entre autre, une aisance rédactionnelle. Elle s’occupe maintenant du suivi du projet au sein de l’atelier. Nicolas est directeur artistique depuis 15 ans, mais aussi artiste et designer. Au vu de ces deux têtes à multiples casquettes, leur champ d’action est vaste et multi support: logo, typographie, graphisme, illustration, vidéo, musique...

VOIR+
Publicité ADOBE_MUNCH_BROSSES
Exposition | 27.02.17 La Fresk : Victoria Roussel

La Fresk : Victoria Roussel
La Machine du Moulin Rouge, Paris

La Machine du Moulin Rouge a depuis longtemps décidé qu'elle ne serait pas que cet endroit de débauche à la programmation musicale exigeante. La salle sait aussi se tenir. Elle l'avait prouvé en ouvrant son bar agréable au tout venant et à toute heure : le Bar à Bulle. Elle persiste et elle signe avec le projet La Fresk qui invite des illustrateurs et designeurs graphiques à venir retapisser son hall d'entrée tous les premiers mercredi du mois. Après Sph OZR et Studio Jimbo, c'est au tour de l'excellente Victoria Roussel de s'y coller. Vernissage le 1.03 à La Machine du Moulin Rouge, à Paris. On fait suivre un mini-portfolio pour se donner une idée.

VOIR+
Illustration | 10.02.17 [Les Gens du Mag] Alice Durand-Wietzel

[Les Gens du Mag] Alice Durand-Wietzel
Comme dans un duvet

Dans le numéro 59 de Kiblind nous avons eu le grand bonheur d'accueillir Alice Durand-Wietzel. Un bonheur, oui, car celle qui est encore étudiante a le trait maîtrisé et le style affirmé. Légèrement focalisée sur le corps féminin qui se dore au soleil, Alice nous sert de la rondeur, de la texture et de la couleur très justement agencée, qui nous permet de nous sentir, face à ses œuvres, comme dans une couette toute douce avec bouillotte intégrée. Il faut croire qu'à l'École des Arts Décoratifs de Paris, on enseigne la caresse et et le calin plutôt que le scalpel. Tout en confort, donc, Alice Durand-Wietzel est en train de construire une œuvre à part, qui câline gentiment les yeux et l'âme.

VOIR+
Illustration | 17.10.16 [Employée Modèle] Amélie Fontaine

[Employée Modèle] Amélie Fontaine
Notre chouchou de la semaine

Née en 1987 à Soissons, Amélie Fontaine entre aux Arts Décoratifs de Paris où elle apprend la gravure et la sérigraphie après des études de graphisme. Son travail prend la forme d’inventaire compulsif voire obsessionnel : œufs, flûtes, fromages, jeux pour chats, bateaux chips, pastèques, insectes, récifs, méduses … Tout y passe. Mais Amélie Fontaine n’a pas qu’une corde à son arc et le repertoriage n’est pas son unique dada.

VOIR+
Exposition | 11.10.16 Jeremy Booth @ Sergeant Paper

Jeremy Booth @ Sergeant Paper

Jérémy Booth est un américain fasciné par l'image que ses compatriotes ont façonné de son pays. Parti de Louisville, dans le Kentucky, il parcourt les villes et mégalopole des États-Unis, à la recherche du substantifique graphisme qui lie les différents éléments mobiliers et urbains. Passionné d'architecture et de design, il passe tout ces objets à la moulinette de se patte. Ses œuvres, baignées de lumière et de clair-obscur donne une nouvelle vie à ce quotidien étasunien. À la limite du motif, voire de la géométrie pure, Jeremy Booth dessine ce quotidien avec un enthousiasme débordant. Et surtout, une beauté rare. Exposition The Simple Life du 13 au 29.10 à Sergeant Paper, à Paris.

VOIR+
Illustration | 05.10.16 [Employée Modèle] Inès Longevial

[Employée Modèle] Inès Longevial
Mention surdouée

Inès Longevial, peintre, à 25 ans (retenez cet élément, c’est important pour la suite), vit à Paris. Originaire d’Agen, elle fait ses études d'art à Toulouse où elle obtient un diplôme supérieur d'arts appliqués. Surdouée, Inès Longevial fait tout toute seule et travaille de chez elle. Entre peinture à l'huile  et acrylique, toujours sur toile, évoluent principalement des femmes habités par le mouvement cubiste ou parfois même par le trait de Cocteau. Ainsi, à seulement 25 ans, Inès Longevial, mise à l’honneur de la une du magazine Etapes cet été, nous invite à la suivre de très près tant elle nous réserve de belles surprises. 

VOIR+
Publicité ADOBE_MUNCH_BROSSES
Exposition | 02.05.16 Seasonal cuisine #5 : Arnaud Laffond

Seasonal cuisine #5 : Arnaud Laffond
Cocktail de Fruits

Les graphistes Rosalie Wagner et Camille Boileau, aka Romi Cali, ont pris pour habitude de se pencher, une fois le trimestre, sur le bel art de la cuisine. Seasonal Cuisine est ainsi un prétexte, pour ces créatrices d'images, à élaborer un conglomérat d'objets, de visuels et de bonne ambiance. La cinquième saison a été créée en collaboration avec le plasticien digital Arnaud Laffond autour de quatre carrés de soie et d'une édition papier. La collec' est à découvrir à la galerie Datta, à Lyon, le 4 mai.

VOIR+
Illustration | 21.12.15

[Employé Modèle]. Thibaud Herem
Toutes les semaines un nouveau chouchou

C'est l'histoire d'un type féru d'architecture et de végétaux qui avait en outre la faculté de dessiner assez incroyablement bien. Thibaud Herem fait en effet parti de ces surdoués comme l'humanité en pond parfois. Et boum, c'est tombé sur lui. Le Français, passé par le Japon et aujourd'hui installé à Londres, se joue des bâtiments du monde avec simplement un stylo, de l'encre de Chine et un style reconnaissable entre mille.

VOIR+
Illustration | 18.12.15 © Željko Lončar

[Employé Modèle]. Željko Lončar
Toutes les semaines, un nouveau chouchou

À l'occasion de L'European Lab parisien de ces prochains jours, nous avons l'honneur de présenter une exposition sur le thème "2025 ?". Pour celle-ci, nous avons fait appel à 8 illustrateurs et graphistes de 8 pays différents. Et, pour la Serbie, nous sommes tombés sur le formi-formidable Željko Lončar, qui joue habilement des principe graphique pour créer de l'illustration qui flirte volontiers avec l'abstraction.

VOIR+
A propos

Entre Lyon et Paris, Kiblind entretient l’art de l’entre-deux. Une stratégie qu’il cultive aujourd’hui avec amour entre culture visuelle et vision culturelle, entre arts plastiques et arts vivants, entre images et textes. Le magazine trimestriel se penche sur ceux qui font le sel et le poivre de sa vie : les artistes émergents. Qu’ils soient graphistes, photographes, illustrateurs, plasticiens, stylistes ou musiciens, ceux-là ont leur place dans le monde illustré de Kiblind Magazine.

Voir +
Logo Kiblind