ligne

Galerie

Flèche

Illustration | Cimino Malina | 11.07.17

[Employée Modèle] Summer du Plessis

Fonds et formes

Summer du Plessis est illustratrice, et s’intéresse de très près à la relation image et texte, aux techniques d’impression et à l’objet du livre, principalement sous la forme du fanzine. Elle s'amuse aussi des textures et des nombreuses techniques qui lui sont offertes, impression riso, sérigraphie, crayons, gouache qui lui permettent de disséminer ses couleurs vives, qui font sa marque de fabrique.Elle aime ce qui est brillant, mais brisé, à l’intérieur, à l’image de la vie de Frida Kahlo, une grande inspiration pour l’artiste. On sent aussi parfois un gout pour Matisse et son tableau Intérieur aux aubergines que l’on retrouve dans ses scènes déconstruites aux motifs multiples, qui nous font parfois perdre tout sens des perspectives. 

[Employée Modèle] Summer du Plessis
© Summer du Plessis

Summer du Plessis aiguise son oeil en Namibie, où elle est née. Vastes espaces, orages intenses, grand cieux, lumière désertique, de quoi marquer une vie, artistique ou non. À 16 ans, sa famille déménage à Londres. Elle part étudier l’illustration à l'Université de Middlsex, d’ou elle est fraîchement diplômée.

 

L’illustratrice à déjà exposé à la galerie Lovely ou encore à la London Illustration Fair, était dans la shortlist pour un prix remis par la Royal Birmingham Society of Artists. Sous entendu, Summer du Plessis c'est le petit talent qui monte à Londres.

 

L'illustratrice fait aussi partie du collectif anglais, Drawn Chorus, qui réunit 19 illustrateurs créant des expositions originales et immersives et qui publit ses propres livres. Une expo est à venir à Brick Lane cet été !

 

On a choisi de ne pas bouder notre plaisir, et d'étendre le spectre artistique de Summer du Plessis jusqu’en France, puisqu'elle a déjà commencé à faire ses preuves chez les Anglais. Chacun son tour.

 

2017/employeemodelesummerduplessis/49287c_0c2815277c9843d7ab3c26ae30f3bcb6-mv2.jpg

© Summer du Plessis

2017/employeemodelesummerduplessis/bananas.jpg

© Summer du Plessis

2017/employeemodelesummerduplessis/fightlikeagirl-638x1024.jpg

© Summer du Plessis

2017/employeemodelesummerduplessis/francesha.jpg

© Summer du Plessis

2017/employeemodelesummerduplessis/img_20170419_201213982.jpg

© Summer du Plessis

2017/employeemodelesummerduplessis/img_20170531_223655767.jpg

© Summer du Plessis

2017/employeemodelesummerduplessis/matisse.jpg

© Summer du Plessis

Vous aimerez aussi
Flèche
Illustration | 11.07.17 [Employée Modèle] Mathilde Rives

[Employée Modèle] Mathilde Rives

Mathilde Rives est une jeune illustratrice freelance. Un statut qui lui confère une liberté qu’elle apprécie puisqu’il lui laisse le temps de jongler entre commandes et projets perso. Née un 1er avril à Bayonne, elle quitte la plage pour aller étudier aux beaux-arts de Lyon, pendant quatre ans. Après un échange à Leipzig en Allemagne, dans une section « printmaking » elle poursuit avec un Master aux Arts Décos de Paris, terminé il y a peu, en 2015. Aujourd’hui toujours parisienne, elle travaille à Arceuil, au sein de l’atelier Pauline Perplexe, entre atelier et lieu d'exposition, qui regroupe des artistes de tout horizons.

VOIR+
Illustration | 28.04.17 [Employé Modèle] Antoine Nogueira

[Les Gens du Mag] Antoine Nogueira
1 jeune plein d'avenir

Antoine Nogueira, tout juste la vingtaine, est étudiant en troisième année d’arts graphiques à l’EPSAA, à Paris. Entre sa vie d’apprenti graphiste et celle de jeune illustrateur, se lever tôt ne lui fait pas peur. Malgré des yeux à peine ouverts il arrive à nous servir de belles illustrations colorées. Également à l’origine du collectif parisien Gribouilli, avec quatre autres étudiants, Antoine lance régulièrement des appels à participation pour son fanzine hauts en couleurs. Ainsi, il évolue dans un microcosme bouillonnant et plein d’avenir. Aussi sommes-nous refait qu'il ait réalisé une des créations originales de Kiblind #60 "Président".

VOIR+
Publicité ADOBE_MUNCH_BROSSES
Illustration | 27.04.17 [Les Gens du Mag] Célestin Krier

[Les Gens du Mag] Célestin Krier
Noir c'est noir

Le jeune Célestin Krier est venu à nous comme le printemps : naturellement, gentiment, rafraîchissant. Avec un mail en fait. Mais nous n'avons pas été déçus du voyage dans l'étrange monde que construit le dessinateur parisien, entre abstractions graphiques et figurations quasi-antiques. À cela s'ajoute une utilisation des couleurs (quand il y en a) tout à fait au point et une maîtrise de la noirceur peu commune. Cette technique adaptée et adaptable, nous avons eu la chance de pouvoir l'accueillir dans notre numéro 60 "Président", dans lequel il s'est complu à nous dessiner son candidat pour la présidentielle, l'éternelle et majestueuse Ombre. Retrouvez Célestin Krier à notre évènement parisien le 4 mai au Point Éphémère pour des dessins en direct.

VOIR+
Illustration | 07.04.17 [Gens de la Couv] Maxime Mouysset

[Les Gens de la Couv] Maxime Mouysset
Le Président

Maxime Mouysset est un petit peu notre bonhomme à nous, notre gars sur qui on peut compter. Dans la partie « romance » de notre carnet de relations, il est surligné en rouge avec des cœurs surmontant les i. Ancien stagiaire et présente idole, Maxime n'a cessé de grimper la montagne de l'excellence pour se retrouver aujourd'hui au cœur de notre cœur et surtout chez vos libraires grâce à Télérama, le Centre Pompidou ou à nous. Nous sommes on ne peut plus fiers de vous présenter le travail filé de Maxime Mouysset auteur de la couverture du n°60 et de toute l'imagerie du candidat Pompon, lui cet ancien étudiant de la HEAR de Strasbourg au talent monstre. En attendant la sortie du prochain numéro, nous vous présentons son travail.

VOIR+
Exposition | 30.03.17 Paysages Fantômes @ Fotokino

Paysages Fantômes @ Fotokino
Roméo Julien, Kevin Lucbert, Dans le ciel tout va bien

On connait l'admirable regard du studio Fotokino marseillais. On sait la justesse de leurs goûts et la précision de leurs sélections. Mais alors là. Les bougres ont réussi à rassembler en une seule exposition trois de nos plus chéris illustrateurs. Kevin Lucbert (présent au vernissage), Dans le ciel tout va bien et Roméo Julien présentent la double particularité d'avoir un incroybale talent et de le mettre au service d'œuvres grandiose où les paysages se taillent la part du lion. C'est sur cette facette de leur travail que l'atelier/galerie marseillais s'est ainsi penché pour l'exposition Paysages Fantômes qui présente des territoires situés sur ce drôle de continent, entre fantasme et réalité, entre monde intérieur et décor extérieur. Une exposition à voir autant que possible du 8.04 au 7.05 au Studio Fotokino à Marseille.

VOIR+
Illustration | 08.03.17 [Employés Modèles] Manach & Bienvenu

[Employés Modèles] Manach & Bienvenu
Entre les lignes

Kevin Manach et Ugo Bienvenu forment Manach & Bienvenu, un duo tout droit sorti de l’Ecole des Gobelins où ils se rencontrent, il y a quelques années, autour de la littérature (Dostoïevski, Philip K. Dick, Marguerite Duras) et du manga (Otomo, Cat's Eyes). À la manière d’un « Où est Charlie », il n’est pas inhabituel de les débusquer dans leurs créations, cameo subtil qui les fait régner en maître sur un univers qui allie l’animation et le dessin. Ils s’épanouissent dans un monde parallèle, toujours un peu dérangeant, voir inquiétant (on vous conseille d’aller jeter un coup d’oeil au clip du morceau "Voyages Chromatiques" de Renart), où ils jouent sur différents niveaux de lecture… Et nous on adore ça.

VOIR+
Print | 11.05.16 Freak City - Du béton dans la tête

Freak City - Du béton dans la tête
Le bitume avec un pinceau

Nous connaissons bien le Bordelais Freak City, pour avoir fait de lui, il y a peu, notre Employé Modèle. Et cet avec cette illégitime condescendance qui nous caractérise que nous sortons notre plus bienveillant regard pour la suite de ses aventures. Cette suite, c'est l'autoédition de Du béton dans la tête, sorte de compilation bienvenue d'illustrations réalisées entre 2013 et 2016. Sous-titré Un parpaing à la place du cœur, le zine de Freak City se compose de visuels icarnant le rock, la violence, le macadam, le sang, la rue, les rats, les punks, etc. Bref, les hobbies du monsieur. En dessous, quelques visuels pour se mettre la glaire à la bouche.

VOIR+
Publicité ADOBE_MUNCH_BROSSES
Illustration | 19.01.16 Rune Fisker

Rune Fisker
Sucrerie du n°55

Rune Fisker est un illustrateur danois qui prend la réalité pour la transformer en un espace de bruits et de fureurs. Grandes perspectives, traits élancés et fourmillements de détails donnent à ses dessins une étonnante sensation de mouvements. Tout roule, avance, claque, bute, envoie, balance dans ses oeuvres qui en deviennent tout à fait unique dans le paysage de l'illustration européenne. Quand on sait qu'il s'agit là d'une occupation secondaire, à côté du studio qu'il a fondé avec son frère, Benny Box.

VOIR+
Illustration | 19.01.16 [Employée Modèle]. Caroline Gamon

[Employée Modèle]. Caroline Gamon
Toutes les semaines un nouveau chouchou

Oui, c'est vrai, on a un petit faible pour les ressoritssants de l'ESAD de Strasbourg (aujourd'hui HEAR). Allez savoir pourquoi, mais il semble qu'une certaine magie se dégage de cette école qui donna et donne encore des illustrateurs de type all stars. C'est le cas de Caroline Gamon, dont le dessin et les peintures peuvent être rapprochés de ceux de sa collègue Fanny Blanc, tout en fausse simplicité et vraie vistuosité. Collaboratrice des collectifs Nyctalope et Central Vapeur, l'illustratrice est aujourd'hui dragué par les fins connaisseurs que sont XXI, New York Times, Muze ou encore Le Monde. Elle participe ces jours-ci aux expositions Fit To Print (Musée Tomi Hungerer, Strasbourg) et Bastion ! (Vernissage samedi à Dudelange, Luxembourg).

VOIR+
Exposition | 14.04.15 idir Davaine - Cavale

Idir Davaine @ Le Huit
Voyageur en cavale

Ancien étudiant aux Arts Déco de Strasbourg, Idir Davaine manie l'art de la représentation des éléments. Après son voyage à travers les Etats-Unis accompagné de Yann Kebbi et dont est tiré le récent Howdy, le voilà qui revient à une franchouillardise réjouissante. Son livre Cavale, publié aux éditions 3 fois par jour, ôde aux paysages mystiques et champêtres franciliens, nous donne des envies d'évasion. Idir Davaine exposera à la galerie Le Huit qui présentera ses peintures du 4 au 19 avril

VOIR+
A propos

Entre Lyon et Paris, Kiblind entretient l’art de l’entre-deux. Une stratégie qu’il cultive aujourd’hui avec amour entre culture visuelle et vision culturelle, entre arts plastiques et arts vivants, entre images et textes. Le magazine trimestriel se penche sur ceux qui font le sel et le poivre de sa vie : les artistes émergents. Qu’ils soient graphistes, photographes, illustrateurs, plasticiens, stylistes ou musiciens, ceux-là ont leur place dans le monde illustré de Kiblind Magazine.

Voir +
Logo Kiblind