ligne

Galerie

Flèche

Illustration | Gueugneau Maxime | 10.05.16

[Employée Modèle] Kati Szilágyi

Toutes les semaines, un nouveau chouchou

L'illustratrice allemande Kati Szilágyi est quelqu'un que nous admirons franchement car elle a pour elle un talent indéniable et qu'elle parvient à le décliner sur nombre de médias (poster, zine, illustrations) et via moult techniques (ordinateur, crayons, fusains, collages, etc.). Une manière de faire les choses en mode démultiplié, qui lui vaut les regards doux de la mythique RE:Surgo Gallery de Berlin et des publications Das Magazine, UnAuf Magazine, Missy Magazin, etc. En plus de ça, elle a des potes glorieux (Cynthia Kittler, Barbara Ott, Riika Laakso, etc.) avec qui elle a eu la bonne idée de fonder le Parallel Universe Collection. C'est un grand 10/10.

[EMPLOYÉE MODÈLE] Kati Szilágyi
© Kati Szilágyi
2016/employeemodelekatiszilagy/katiszilagyi_jazzplakat.png

© Kati Szilágyi

2016/employeemodelekatiszilagy/mag_illu_insta.png

© Kati Szilágyi

2016/employeemodelekatiszilagy/tumblr_nva2kjvjk51rtudizo1_r1_1280.png

© Kati Szilágyi

2016/employeemodelekatiszilagy/tumblr_nxi5y1gfqu1rtudizo1_1280.png

© Kati Szilágyi

2016/employeemodelekatiszilagy/tumblr_nzci7kvpyc1rtudizo1_500.png

© Kati Szilágyi

2016/employeemodelekatiszilagy/tumblr_nzcttq1p4d1rtudizo1_1280.png

© Kati Szilágyi

2016/employeemodelekatiszilagy/tumblr_o5u4hvxmdw1rtudizo1_1280.png

© Kati Szilágyi

2016/employeemodelekatiszilagy/tumblr_o61djuzsea1rtudizo1_1280.png

© Kati Szilágyi

2016/employeemodelekatiszilagy/tumblr_o6ciea0zvu1rtudizo1_1280.png

© Kati Szilágyi

2016/employeemodelekatiszilagy/unauf_dez_katiszilagyi_web_copy.png

© Kati Szilágyi

Vous aimerez aussi
Flèche
Illustration | 05.09.17 [Employé Modèle] Tom Vaillant

[Employé Modèle] Tom Vaillant
King Jouet

Tom Vaillant est un jeune dessinateur, de tout juste 20 ans. Il s’est formé à l'Ecole Estienne, obtenant un DMA illustration. En parallèle il fait ses armes chez Ruppert & Mulot, 3foisparjour, ou au sein de la revue Relief. Cette année, il étudie la bande dessinée et fera sa rentrée chez les grands, à la HEAR de Strasbourg, vivier de tant de talents dont on aime vous parler ici. “J’ai construit ma maison comme un jouet et j’y joue du matin au soir.” Quand il parle de son travail, Tom Vaillant cite Pablo Neruda, qui met en lumière des dualités que l’on retrouve au sein de son travail : enfance et maturité, sérieux et jeu. On l’avoue, on trépigne à l’idée que vous découvriez tout ça !

VOIR+
Illustration | 11.07.17 [Employée Modèle] Summer du Plessis

[Employée Modèle] Summer du Plessis
Fonds et formes

Summer du Plessis est illustratrice, et s’intéresse de très près à la relation image et texte, aux techniques d’impression et à l’objet du livre, principalement sous la forme du fanzine. Elle s'amuse aussi des textures et des nombreuses techniques qui lui sont offertes, impression riso, sérigraphie, crayons, gouache qui lui permettent de disséminer ses couleurs vives, qui font sa marque de fabrique.Elle aime ce qui est brillant, mais brisé, à l’intérieur, à l’image de la vie de Frida Kahlo, une grande inspiration pour l’artiste. On sent aussi parfois un gout pour Matisse et son tableau Intérieur aux aubergines que l’on retrouve dans ses scènes déconstruites aux motifs multiples, qui nous font parfois perdre tout sens des perspectives. 

VOIR+
Publicité BIENNALE ART CONTEMPORAIN_2017
Illustration | 24.05.16 [Employée Modèle]. Frida Clerhage

[Employée Modèle] Frida Clerhage
Toutes les semaines, un nouveau chouchou

Aujourd’hui le chouchou de la semaine c’est la jeune illustratrice et graphiste Frida Clerhage, et elle nous vient de Göteborg, une jolie ville de Suède.   Elle étudie actuellement à la HDK school of design and craft, où elle se perfectionne dans les beaux arts, après avoir étudié le design d’espace.  Au cours des différentes étapes de son parcours déjà riche, Frida évolue dans un univers certes encore en définition, mais tout de même fascinant. Un monde empli de plantes, de motifs, de couleurs vives, d’animaux, de bout d’humains et de créatures hybrides qu’elle appelle « humanimals »(animal + humain, mais ça vous l’aviez compris). A découvrir sur son Instagram où son style se développe de jour en jour pour notre plus grand plaisir !

VOIR+
Print | 11.05.16 Freak City - Du béton dans la tête

Freak City - Du béton dans la tête
Le bitume avec un pinceau

Nous connaissons bien le Bordelais Freak City, pour avoir fait de lui, il y a peu, notre Employé Modèle. Et cet avec cette illégitime condescendance qui nous caractérise que nous sortons notre plus bienveillant regard pour la suite de ses aventures. Cette suite, c'est l'autoédition de Du béton dans la tête, sorte de compilation bienvenue d'illustrations réalisées entre 2013 et 2016. Sous-titré Un parpaing à la place du cœur, le zine de Freak City se compose de visuels icarnant le rock, la violence, le macadam, le sang, la rue, les rats, les punks, etc. Bref, les hobbies du monsieur. En dessous, quelques visuels pour se mettre la glaire à la bouche.

VOIR+
Illustration | 19.04.16 [Employé Modèle] Jan Buchczik

[Employé Modèle] Jan Buchczik
Toutes les semaines, un nouveau chouchou

Jan Buchczik est l'un des tenants du renouveau de la ligne claire. Pourtant, point de sang belge ou français dans ces veines-là : nous avons affaire à un bel Allemand, Frankfurter bon teint. Né en 1988 sur les belles rives du Main, Jan Buchzik opère toujours depuis celles-ci à réaliser des illustrations pétries d'humour et de beautés plastiques. Une alliance formidable pour n'importe quel titre de presse ou entreprise classique. Sauf que Jan ne dessine pas pour n'importe qui, en témoigne son hall of fame de clients : Die Zeit, New York Times, Sunday Times, Sosh, Google, Credit Suisse, Esquire, Suddeütsche Zeitung, etc.

VOIR+
Illustration | 12.04.16 [EMPLOYÉE MODÈLE]. Molly Bonds

[Employée Modèle] Molly Bounds
Toutes les semaines, un nouveau chouchou

À propos de Molly Bounds les internets ne nous ont pas dévoilé grand chose. Mais rien qu’en découvrant ses illustrations et ses prises de positions on se dit que ça valait le coup de creuser un peu. Molly Bounds aka Moldy Bongs est une jeune illustratrice et graveuse, adepte de linogravure, tout droit venue de Denver. Au coeur de son travail on retrouve des thèmes bien sérieux comme les droits des femmes et plus généralement la difficulté pour l’individu d’évoluer dans une société normative. Un univers peuplé de filles, pas encore tout à fait Femmes, où le murmure du Girl Power se glisse gentiment à nos oreilles. Tout cela est mis en image à travers des formes aussi douces qu’incisives et des teintes où le rouge pastel pourrait devenir glaçant. Molly Bounds n’est pas encore présente sur les pages grands magazines, mais pour les plus chanceux vous pourrez contempler ses peintures murales gigantesques au détour d’une rue à Denver ou sur son site.

VOIR+
Illustration | 05.04.16 [Employée Modèle] Eleanor Taylor

[Employée Modèle] Eleanor Taylor
Toutes les semaines, un nouveau chouchou

Issue de l'inévitable (pour les Anglais) Royal College of Arts, Eleanor Taylor est une de ces Midas du dessin, transformant le plomb de la commande en or de l'art visuel. Douceur, charme et fausse naïveté sont dégagés par ses œuvres que le monde, généreux, ne cesse de mettre entre nos mains. C'est peu dire que depuis cinq ans et sa sortie du RCA (après des débuts à la Norwich School of Art and Design), la grande-bretonne voit les propositions affluer et les belles idées sortir de ses doigts. Ainsi a-t-on pu voir ses créations dans The Guardian, The Wall Street Journal, The New York Times, Die Zeit, De Morgen et notre petit préféré Wrap Magazine.

VOIR+
Publicité ADOBE_STOCK_AVRIL_2017_3
Illustration | 19.01.16 [Employée Modèle]. Caroline Gamon

[Employée Modèle]. Caroline Gamon
Toutes les semaines un nouveau chouchou

Oui, c'est vrai, on a un petit faible pour les ressoritssants de l'ESAD de Strasbourg (aujourd'hui HEAR). Allez savoir pourquoi, mais il semble qu'une certaine magie se dégage de cette école qui donna et donne encore des illustrateurs de type all stars. C'est le cas de Caroline Gamon, dont le dessin et les peintures peuvent être rapprochés de ceux de sa collègue Fanny Blanc, tout en fausse simplicité et vraie vistuosité. Collaboratrice des collectifs Nyctalope et Central Vapeur, l'illustratrice est aujourd'hui dragué par les fins connaisseurs que sont XXI, New York Times, Muze ou encore Le Monde. Elle participe ces jours-ci aux expositions Fit To Print (Musée Tomi Hungerer, Strasbourg) et Bastion ! (Vernissage samedi à Dudelange, Luxembourg).

VOIR+
Illustration | 15.01.16 Benedikt Rugar

Benedikt Rugar
Délice du n°55

Benedikt Rugar est un illustrateur allemand bien apprécié par les gens de goût. Se baladant avec aisance du dessin de presse (Die Zeit, New York Times, Spiegel, Neon, etc.) au dessin de musique (Felix Kubin, Cocktail d'Amore, Berghain, Red Bull Music Academy, etc.). Son trait fin et clair, allié à une construction maîtrisée et à un sens de la matière fait de lui l'un de nos gros, hyper gros coup d'amour allemand. C'est donc normal qu'il fasse parti de notre sélection du Kiblind numéro 55, Illusion.

VOIR+
Illustration | 19.03.15 Christina Gransow

Christina Gransow
Allemagne

Christina Gransow a fait ses études d'illustratrice, à l'Hamburg University of Applied. Elle les a d'ailleurs si bien faites, Christina, qu'elle se retrouve aujourd'hui harcelée par des titres de presse en tout genre, de GQ au Tageszeitung, du Weekender à Irreverent Magazine.

VOIR+
A propos

Entre Lyon et Paris, Kiblind entretient l’art de l’entre-deux. Une stratégie qu’il cultive aujourd’hui avec amour entre culture visuelle et vision culturelle, entre arts plastiques et arts vivants, entre images et textes. Le magazine trimestriel se penche sur ceux qui font le sel et le poivre de sa vie : les artistes émergents. Qu’ils soient graphistes, photographes, illustrateurs, plasticiens, stylistes ou musiciens, ceux-là ont leur place dans le monde illustré de Kiblind Magazine.

Voir +
Logo Kiblind