ligne

Galerie

Flèche

Illustration | Cimino Malina | 15.02.17

[Employée Modèle] Hyperbaudet

Souvenir, souvenir

Originaire de la Rochelle, Marie Baudet a fait des études en cinéma et habite aujourd'hui à Paris. Marie Baudet c’est Hyper Baudet, une illustratrice talentueuse qui partage son temps avec un travail dans la production audiovisuelle et une carrière artistique entre musique et dessin. Fin 2012, elle crée le webzine Amalgame aidée d’une copine. Identité visuelle, direction artistique, illustrations, contenu éditorial tout est fait mains ici. Une nouvelle façon de prouver que cette fille sait tout faire.

[Employée Modèle]. HyperBaudet
© Hyperbaudet

Hyperbaudet dresse des portraits de famille, semblables à des photos Kodak : walkmans, fauteuils, papier peint, tout nous rappelle les années 80. Petite particularité, aucun des membres de ces familles n’ont de visage. Une manière de laisser la liberté à chacun d’y faire exister son histoire, son enfance, ses visages, ses souvenirs. Des éléments importants pour l’artiste puisqu’ils sont son inspiration première. Le tout est traduit par ses crayons et ses pinceaux. En effet, pour cette série elle passe à la couleur et à la peinture, ce qui tranche avec son style habituel, plutôt noir et blanc minimal et graphique.

 

À côté, il y la musique, tout aussi présente que le dessin, indissociable. L’un ne marche pas sans l’autre et l’influence. Sur son site, pas loin de ses peintures, elle publie des compilations aux jolis mélanges, entre vieux synthés, new wave, disco et chanson française. Comme une bande son qui accompagne la lecture de ses dessins. Deux passions qu’elle voudrait associer en dessinant des pochettes d’album et des affiches de concerts ou de festivals.

 

En attendant, Hyperbaudet projette de rassembler toutes ces illustrations au sein d’un album de famille, un support qu’elle trouve particulièrement attirant,  “Comme si l'on était tombé sur un journal intime caché dans une boîte enterrée au fond d'un jardin avec mille choses à lire et voir dedans.” Elle prévoit aussi d’explorer les possibilités de l’impression. Après s’être initiée à la risographie et son caractère mouvant elle prévoit de se mettre à la sérigraphie.

 

 

2017/employeemodelehyperbaudet/l-houmeau-4-hyperbaudet.jpg

© Hyperbaudet

2017/employeemodelehyperbaudet/l-houmeau-6-hyperbaudet.jpg

© Hyperbaudet

2017/employeemodelehyperbaudet/l-houmeau-7-hyperbaudet.jpg

© Hyperbaudet

2017/employeemodelehyperbaudet/l-houmeau-8-hyperbaudet.jpg

© Hyperbaudet

2017/employeemodelehyperbaudet/l-houmeau-9-hyperbaudet.jpg

© Hyperbaudet

2017/employeemodelehyperbaudet/lhoumeau-5-hyperbaudet.jpg

© Hyperbaudet

2017/employeemodelehyperbaudet/hyperbaudet-risographie.jpg

© Hyperbaudet

Vous aimerez aussi
Flèche
Illustration | 09.02.17 [Employée Modèle] Fanny Demarais

[Employée Modèle] Fanny Demarais
Cuvée nouveaux talents

Après Antoine Nogueira on continue l’exploration de ceux qui, selon nous, feront le paysage dessiné de demain. Aujourd’hui, on vous présente Fanny Demarais, jeune artiste de 25 ans, aperçue pour la première fois au détour des Puces de l’Illustration en décembre dernier. Elle vient tout juste d’obtenir son diplôme en design graphique à l’Ecole supérieure d'arts des Pyrénées de Pau, dont elle est originaire.

 

VOIR+
Illustration | 02.02.17 [Employé Modèle] Antoine Nogueira

[Employé Modèle] Antoine Nogueira
1 jeune plein d'avenir

Antoine Nogueira, tout juste la vingtaine, est étudiant en deuxième année d’arts graphiques à l’EPSAA, à Paris. Entre sa vie d’apprenti graphiste et celle de jeune illustrateur, se lever tôt ne lui fait pas peur. Malgré des yeux à peine ouverts il arrive à nous servir de belles illustrations colorées. Également à l’origine du collectif parisien Gribouilli, avec quatre autres étudiants, Antoine lance régulièrement des appels à participation pour son fanzine hauts en couleurs. Ainsi, il évolue dans un microcosme bouillonnant et plein d’avenir. 

VOIR+
Publicité NUITS SONORES_2017
Print | 01.02.17 Revue Les Ombres #3

Revue Les Ombres #3
Ombres et Lumières

Depuis 2013, Ardalan, Maxime et Sébastien interrogent auteurs de bande-dessiné et illustrateurs à réfléchir à grands coups de crayon sur des thèmes définis dont les images sont articulées au sein d’une revue, Les Ombres. Celle-ci se transforme alors en grand questionnement sur la place de l'illustration dans l'art et les modes d'édition qu'elle peut engager. Une recherche passionnante qui mêle différents processus d'impression, des cheminements narratifs et bien évidemment une foultitude d'illustrateurs de talent parmi lesquels Guillaume Chauchat, Orane Sigal, Amélie Patin, Alexis Grasset ou Louise Vendel.

VOIR+
Illustration | 07.10.16 [Les Gens du Mag]. Jee-ook Choi

[Les Gens du Mag]. Jee-ook Choi
La folie du quotidien

Les illustrations du Sud-Coréen Jee-ook Choi sont d'un naturel bluffant. Sous des atours bien sous tout rapport, empruntant autant à l'âge d'or des ukiyo-e japonais - que ce soit dans l'utilisation des couleurs ou dans la minutie apporté au dessin - qu'aux tenants de la bande dessinée franco-belge traditionnelle, Jee-ook se mêle de surréalisme. Les objets et cycle du quotidien qu'il décrie se déforment sous ses traits en des mondes inconnus où la logique est seulement celle de l'auteur. Cette force de frappe nous a fait vaciller dès la première vue. Aussi lui avons-nous demandé une création originale pour notre n°58 et son thème "Baston". Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il s'en méchamment bien sorti. Voici donc, comme un bonus, quelques-uns de ses travaux récents, issus de commandes ou non.

VOIR+
Illustration | 29.09.16 [Employée Modèle] Camille de Cussac

[Employée Modèle] Camille de Cussac
Copine comme cochon

Fraichement diplômée de l’Ecole de Condé (avec mention du jury s’il vous plait), Camille de Cussac n’officie pas vraiment seule. Accompagnée de ses camarades de promotion, elle forme Jaune Cochon, un collectif qui sévit dans le quartier de la Butte aux Cailles à Paris. Une joyeuse bande de cochons dont chaque membre à son style bien à lui.  Ses dessins, colorés et drôles, documentent l’actualité, sa vie, ses rencontres, ses sorties, ses voyages. Spontanés, vrais, ses traits de feutres découvrent une petite soeur de Brecht Evens, sans le travail des fonds, car Camille de Cussac ne nous sert ses personnages que sur fond blanc.

VOIR+
Print | 22.09.16 Revue Pli #2

Revue Pli #2
Architecture & Édition pour le meilleur

La revue Pli préfère les chemins de traverses. La revue Pli aime à choisir les diagonales pour s'offrir de nouvelles prises de vue. La revue Pli s'est insérée sur la drôle de route qui sépare - ou rapproche c'est selon - l'architecture et l'édition. Voyant là le moyen de rassembler deux passions, mais surtout d'établir des ponts entre deux disciplines pas si éloignées que ça, ses créateurs ont donc eu la belle idée de faire une revue où l'édition fait la courte échelle à l'architecture quand celle-ci donne le coup de main à l'édition. Agrémentée d'un parti pris graphique et illustratif qui nous comble, Pli donne un souffle jeunot au discours architectural. Approches nouvelles, regards en biais et loucheries artistiques, voilà le propos de la publication annuelle qui sort le 22 septembre son numéro 2 au Pavillon de l'Arsenal, à Paris.

VOIR+
Illustration | 16.02.16 [Employée Modèle] Sarah Mazzetti

[Employée Modèle] Sarah Mazzetti
Toutes les semaines, un nouveau chouchou

En vrai, Sarah Mazzetti est notre chouchou depuis un petit moment. Mais ça fait toujours du bien de se replonger dans son travail, entre construction complexe, fausse naïveté et vrai discours tapageur. La Milanaise aime en effet le trait simple, presque enfantin, les couleurs vives et la typographie grasse pour exprimer quelques-unes des contradictions de notre quotidien. Aussi est-elle choyée par Vice, le New York Times, The Fader, IL Magazine, Die Zeit, Anorak, etc, mais également annoblie par l'Institut Européen de Design de Milan, qui en a fait sa professeure.

VOIR+
Publicité ADOBE_STOCK_FEVRIER_2017_2
Illustration | 31.03.15 House Of Cards

Thomas Danthony
Participant formidable au Kiblind 52

L'excellent Thomas Danthony vit et travaille à Londres. Mais s'll manque alors de bon pain et de picodon de qualité, cela ne l'empêche toutefois pas d'aiguiser son talent d'illustrateur et de graphiste pour des gens aussi bien mis que Penguin, Arte, Netflix, Grand Marnier, Little White Lies, Usbek & Rica, etc.

VOIR+
Illustration | 30.03.15 Pattern pour Kiesel

Edith Carron
Participante magnifique au Kiblind 52

L'illustratrice française désormais établie dans la Sainte Allemagne offre à qui veut le voir ses illustrations aux teintes colorées et aux traits fins. Une technique fraîche et crémeuse qui lui fut inspirée par ses passages à Estienne, l'ESAD de Strasbourg et la Berlin WEissenseeFine Art School. Et qui fait aujourd'hui notre bonheur, comme celui de Citrus, It's Nice That, Le Chocolat des Français ou encore The Parisianer.

VOIR+
Illustration | 19.03.15 Florent Groc Florent

Florent Groc Florent
Mémoires d'outre-rêve

Florent Groc ne se lasse pas d'admirer le façonnage des ans. Admiratif des coïncidences et hasards des paysages, il passe son temps à s'en souvenir. Les panoramas qu'il réinvente à la gouache, au feutre ou au crayon sont les témoignages mensongers d'une terre qui n'a jamais existé. Un curieux mélange de réel et de rêveries qui donne toute sa puissance au travail de Florent Groc Florent.

VOIR+
A propos

Entre Lyon et Paris, Kiblind entretient l’art de l’entre-deux. Une stratégie qu’il cultive aujourd’hui avec amour entre culture visuelle et vision culturelle, entre arts plastiques et arts vivants, entre images et textes. Le magazine trimestriel se penche sur ceux qui font le sel et le poivre de sa vie : les artistes émergents. Qu’ils soient graphistes, photographes, illustrateurs, plasticiens, stylistes ou musiciens, ceux-là ont leur place dans le monde illustré de Kiblind Magazine.

Voir +
Logo Kiblind