ligne

Galerie

Flèche

Illustration | Gueugneau Maxime | 27.07.17

[Employé Modèle] Sonny Ross

L'Équilibriste

Sonny Ross a eu la très bonne idée de venir toquer à la porte virtuelle de notre maison instagram. il a bien fait car nous ne le connaissions pas et qu'en quelque minutes notre corps et notre cœurs chavirèrent devant ses dessins ô combien vivants réalisés pour la pesse, pour nous, pour lui, pour le bonheur. L'illustrateur anglais formé dans la bonne université de Birmingham a en effet pour de rendre grâce au fil du rasoir sur lequel il se promène avec élégance, à la limite du déséquilibre, piochant dans l'erreur la possibilité de faire mieux que le beau. Parce que le dessin, alors, se met à vivre, à transpirer, à virevolter devant les yeux. L'ajout de matière et les remarquables compositions de couleur n'arrangeront rien : on l'aime et puis c'est tout.

[Employé Modèle] Sonny Ross
© Sonny Ross
2017/employemodelesonnyross/artstudentmag.jpg

© Sonny Ross

2017/employemodelesonnyross/hotandlate.jpg

© Sonny Ross

2017/employemodelesonnyross/lighthouse.jpg

© Sonny Ross

2017/employemodelesonnyross/londonundergroundlow.jpg

© Sonny Ross

2017/employemodelesonnyross/meanwork.jpg

© Sonny Ross

2017/employemodelesonnyross/planadviser.jpg

© Sonny Ross

2017/employemodelesonnyross/pots.jpg

© Sonny Ross

2017/employemodelesonnyross/solutions.jpg

© Sonny Ross

2017/employemodelesonnyross/sonny-ros.jpg

© Sonny Ross

2017/employemodelesonnyross/trappedathome.jpg

© Sonny Ross

Vous aimerez aussi
Flèche
Illustration | 11.07.17 [Employée Modèle] Mathilde Rives

[Employée Modèle] Mathilde Rives

Mathilde Rives est une jeune illustratrice freelance. Un statut qui lui confère une liberté qu’elle apprécie puisqu’il lui laisse le temps de jongler entre commandes et projets perso. Née un 1er avril à Bayonne, elle quitte la plage pour aller étudier aux beaux-arts de Lyon, pendant quatre ans. Après un échange à Leipzig en Allemagne, dans une section « printmaking » elle poursuit avec un Master aux Arts Décos de Paris, terminé il y a peu, en 2015. Aujourd’hui toujours parisienne, elle travaille à Arceuil, au sein de l’atelier Pauline Perplexe, entre atelier et lieu d'exposition, qui regroupe des artistes de tout horizons.

VOIR+
Illustration | 10.02.17 [Les Gens du Mag] Alice Durand-Wietzel

[Les Gens du Mag] Alice Durand-Wietzel
Comme dans un duvet

Dans le numéro 59 de Kiblind nous avons eu le grand bonheur d'accueillir Alice Durand-Wietzel. Un bonheur, oui, car celle qui est encore étudiante a le trait maîtrisé et le style affirmé. Légèrement focalisée sur le corps féminin qui se dore au soleil, Alice nous sert de la rondeur, de la texture et de la couleur très justement agencée, qui nous permet de nous sentir, face à ses œuvres, comme dans une couette toute douce avec bouillotte intégrée. Il faut croire qu'à l'École des Arts Décoratifs de Paris, on enseigne la caresse et et le calin plutôt que le scalpel. Tout en confort, donc, Alice Durand-Wietzel est en train de construire une œuvre à part, qui câline gentiment les yeux et l'âme.

VOIR+
Publicité Kiblind Store
Illustration | 17.10.16 [Employée Modèle] Amélie Fontaine

[Employée Modèle] Amélie Fontaine
Notre chouchou de la semaine

Née en 1987 à Soissons, Amélie Fontaine entre aux Arts Décoratifs de Paris où elle apprend la gravure et la sérigraphie après des études de graphisme. Son travail prend la forme d’inventaire compulsif voire obsessionnel : œufs, flûtes, fromages, jeux pour chats, bateaux chips, pastèques, insectes, récifs, méduses … Tout y passe. Mais Amélie Fontaine n’a pas qu’une corde à son arc et le repertoriage n’est pas son unique dada.

VOIR+
Illustration | 07.10.16 [Les Gens du Mag]. Jee-ook Choi

[Les Gens du Mag]. Jee-ook Choi
La folie du quotidien

Les illustrations du Sud-Coréen Jee-ook Choi sont d'un naturel bluffant. Sous des atours bien sous tout rapport, empruntant autant à l'âge d'or des ukiyo-e japonais - que ce soit dans l'utilisation des couleurs ou dans la minutie apporté au dessin - qu'aux tenants de la bande dessinée franco-belge traditionnelle, Jee-ook se mêle de surréalisme. Les objets et cycle du quotidien qu'il décrie se déforment sous ses traits en des mondes inconnus où la logique est seulement celle de l'auteur. Cette force de frappe nous a fait vaciller dès la première vue. Aussi lui avons-nous demandé une création originale pour notre n°58 et son thème "Baston". Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il s'en méchamment bien sorti. Voici donc, comme un bonus, quelques-uns de ses travaux récents, issus de commandes ou non.

VOIR+
Illustration | 24.05.16 [Employée Modèle]. Frida Clerhage

[Employée Modèle] Frida Clerhage
Toutes les semaines, un nouveau chouchou

Aujourd’hui le chouchou de la semaine c’est la jeune illustratrice et graphiste Frida Clerhage, et elle nous vient de Göteborg, une jolie ville de Suède.   Elle étudie actuellement à la HDK school of design and craft, où elle se perfectionne dans les beaux arts, après avoir étudié le design d’espace.  Au cours des différentes étapes de son parcours déjà riche, Frida évolue dans un univers certes encore en définition, mais tout de même fascinant. Un monde empli de plantes, de motifs, de couleurs vives, d’animaux, de bout d’humains et de créatures hybrides qu’elle appelle « humanimals »(animal + humain, mais ça vous l’aviez compris). A découvrir sur son Instagram où son style se développe de jour en jour pour notre plus grand plaisir !

VOIR+
Illustration | 05.04.16 [Employée Modèle] Eleanor Taylor

[Employée Modèle] Eleanor Taylor
Toutes les semaines, un nouveau chouchou

Issue de l'inévitable (pour les Anglais) Royal College of Arts, Eleanor Taylor est une de ces Midas du dessin, transformant le plomb de la commande en or de l'art visuel. Douceur, charme et fausse naïveté sont dégagés par ses œuvres que le monde, généreux, ne cesse de mettre entre nos mains. C'est peu dire que depuis cinq ans et sa sortie du RCA (après des débuts à la Norwich School of Art and Design), la grande-bretonne voit les propositions affluer et les belles idées sortir de ses doigts. Ainsi a-t-on pu voir ses créations dans The Guardian, The Wall Street Journal, The New York Times, Die Zeit, De Morgen et notre petit préféré Wrap Magazine.

VOIR+
Illustration | 29.03.16 [Employée Modèle] Tatyana Boyko

[Employée Modèle] Tatyana Boyko
Toutes les semaines, un nouveau chouchou

En Tatyana Boyko boue les sangs mêlés de la Russie, de l'Espagne et du Royaume-Uni où elle vit. Est-ce pour cela que ses dessins sont d'une élégance rarissime. Peut-être et peu importe. Elle qui participe aux collectifs Just Us et Walk With Me Studio et qui dirige le fanzine Guts peut en effet se targuer d'avoir séduit toute l'Europe via L'Express, Picame, Variety et autres projets. Elle peut également se la péter avec ses travaux toujours impeccables.

VOIR+
Publicité BIENNALE ART CONTEMPORAIN_2017
Illustration | 15.03.16 [Employée Modèle] Chiara Dattola

[Employée Modèle] Chiara Dattola
Toutes les semaines, un nouveau chouchou

Nous avions publié l'illustratrice italienne Chiara Dattola pour notre numéro 53, dédié comme il se doit aux Cocktails. Son style élégant et chamarré nous avait séduit par sa fausse simplicité et son charme immédiat. Celle qui est aujourd'hui professeur à l'European Institute of Design, vit et travaille à Milan. Pas jaloux, nous la voyons avec bonheur travaillé pour Le Monde, Monocle, Il Sole 24, Internazionale, Panini, Les Éditions du Rouergue et tutti quanti. Elle expose en ce moment même à la Galerie Il Vicolo jusqu'au 2 avril son exposition In The Forest, dont est issue la plupart des visuels ici présent.

VOIR+
Illustration | 26.01.16 [Employée Modèle]. Jeannie Phan

[Employée Modèle]. Jeannie Phan
Toutes les semaines, un nouveau chouchou

Si, par le plus grand des hasards, vous trouvez que l'illustration c'est joli et que vous avez en votre possession un téléphone intelligent et doté de l'appli Instagram, alors il est fort possible que vous ayez croisé la route de la Canadienne Jeannie Phan, qui se pavane sur cet internet avec son armada de likes et de followers. Qui pourrait leur en vouloir ? Sans doute sont-ils comme nous, charmés par ces doux dessins éditoriaux assaisonnant d'onirisme candide les simples choses de la vie. Et, entre The New York Times, The New Yorker, The Walrus ou encore Variety, ses amoureux ont de quoi faire.

VOIR+
Exposition | 22.12.15 © Jean-Michel Tixier

Jean-Michel Tixier @ Colette
Clins d'oeil et ligne claire

L'agence Talkie Walkie, M Le Magazine du Monde et Colette ont eu la brillante idée d'offrir une retrospective à l'un des plus élégants dessinateurs qui soit. Mélange d'un trait swarto-hergien et d'un humour subtil, les dessins de presse de Jean-Michel Tixier sont du genre précieux. Retour sur plus d'un an de collaboration entre le magazine et l'illustrateur, Salutations Distinguées est une de ces expositions qui ne se ratent que sous le pretexte d'une maladie grave ou d'une finale de Coupe Davis. Et comme nous ne vous souhaitons ni l'un et que l'autre se situerait plutôt au printemps, on vous veut du 4 au 30.01 chez Colette, à Paris, et plus encore le 7 pour le vernissage.

VOIR+
A propos

Entre Lyon et Paris, Kiblind entretient l’art de l’entre-deux. Une stratégie qu’il cultive aujourd’hui avec amour entre culture visuelle et vision culturelle, entre arts plastiques et arts vivants, entre images et textes. Le magazine trimestriel se penche sur ceux qui font le sel et le poivre de sa vie : les artistes émergents. Qu’ils soient graphistes, photographes, illustrateurs, plasticiens, stylistes ou musiciens, ceux-là ont leur place dans le monde illustré de Kiblind Magazine.

Voir +
Logo Kiblind