ligne

Galerie

Flèche

Illustration | Gueugneau Maxime | 08.12.15

[Employé Modèle]. Freak City

Toutes les semaines, un nouveau chouchou

Le Bordelais de Freak City a le vent dans les cheveux et l'Amérique dans le sang. Pourtant, celui-là, Girondin comme Valbuena, aurait dû suivre la route qui était la sienne et se cantonner aux cannelés. Mais on ne se refait pas : les yeux rivés vers l'Atlantique et les mains agiles, il nous abreuve de son trait trash situé entre Charles Burns, le tatouage et un générique de Sauvé par le Gong. Cette bizarrerie est appréciée fort chez nous, mais aussi chez Vice, GQ Magazine, Red Bull, Microsoft, XXI, Schnock, etc.

[Employés Modèles]. Freak City
© Freak City
2015/employesmodeles.freakcity/008ddb26258047.jpg

© Freak City

Illustration pour GQ Magazine

2015/employesmodeles.freakcity/0b0cff20124871.jpg

© Freak City

Extrait de la fresque pour Chicano Dream x Musée d'Aquitaine

2015/employesmodeles.freakcity/1f636f23272077.jpg

© Freak City

Affiche pour Vice Magazine / Poster

2015/employesmodeles.freakcity/7dca2315915657.jpg

© Freak City

Pochette 7" pour Splash Wave

2015/employesmodeles.freakcity/c8923030421987.jpg

© Freak City

Extrait de "Une Journée Bien Remplie"

2015/employesmodeles.freakcity/fedeb523272521.jpg

© Freak City

Poster Les Rockeurs ont du Coeur x Zone 51

2015/employesmodeles.freakcity/swiniginletters_poster_concert.jpg

© Freak City

Poster pour Swingin' Utters

2015/employesmodeles.freakcity/une-journee-bien-remplie.jpg

© Freak City

Couverture de "Une Journée Bien Remplie"

2015/employesmodeles.freakcity/vice_le-porno-cet-ocean.jpg

© Freak City

Illustration pour Vice Magazine et l'article "Le Porno, cet océan"

Vous aimerez aussi
Flèche
Illustration | 22.03.17 [Gens du mag] Geoffroy Monde

[Les Gens du Mag] Geoffroy Monde
Merci Geoffroy

L'argent, le mojo et les gros bolides ne lui suffisent plus. Auréolé du succès quasi-planétaire de sa BD De Rien sorti chez Delcourt en 2016, Geoffroy Monde voulait encore passer à l'étape supérieure, le 7e ciel, l'illustration dans Kiblind. C'est chose faite avec le n°59 qui vient ainsi couronner une carrière faites d'innombrables BD à l'humour ravageur et au trait délicat parmi lesquelles nous citeront sans rougir Serge et demi-Serge (Vide Cocagne), Tout ou rien (Vraoum) ou encore Saco : Pandemino (Lapin). Son talent sans borne lui permet aussi de chanter dans le groupe Attention et d'illustrer des articles dans des revues et magazine de type Néon, Bande de, Projet Bermuda, etc.

VOIR+
Illustration | 08.03.17 [Employés Modèles] Manach & Bienvenu

[Employés Modèles] Manach & Bienvenu
Entre les lignes

Kevin Manach et Ugo Bienvenu forment Manach & Bienvenu, un duo tout droit sorti de l’Ecole des Gobelins où ils se rencontrent, il y a quelques années, autour de la littérature (Dostoïevski, Philip K. Dick, Marguerite Duras) et du manga (Otomo, Cat's Eyes). À la manière d’un « Où est Charlie », il n’est pas inhabituel de les débusquer dans leurs créations, cameo subtil qui les fait régner en maître sur un univers qui allie l’animation et le dessin. Ils s’épanouissent dans un monde parallèle, toujours un peu dérangeant, voir inquiétant (on vous conseille d’aller jeter un coup d’oeil au clip du morceau "Voyages Chromatiques" de Renart), où ils jouent sur différents niveaux de lecture… Et nous on adore ça.

VOIR+
Publicité ADOBE_STOCK_AVRIL_2017_4
Print | 01.02.17 Revue Les Ombres #3

Revue Les Ombres #3
Ombres et Lumières

Depuis 2013, Ardalan, Maxime et Sébastien interrogent auteurs de bande-dessiné et illustrateurs à réfléchir à grands coups de crayon sur des thèmes définis dont les images sont articulées au sein d’une revue, Les Ombres. Celle-ci se transforme alors en grand questionnement sur la place de l'illustration dans l'art et les modes d'édition qu'elle peut engager. Une recherche passionnante qui mêle différents processus d'impression, des cheminements narratifs et bien évidemment une foultitude d'illustrateurs de talent parmi lesquels Guillaume Chauchat, Orane Sigal, Amélie Patin, Alexis Grasset ou Louise Vendel.

VOIR+
Exposition | 09.12.16 Arts Factory Winter Show

Arts Factory Winter Show
All Star Game

À chaque fin d'année, les formidoubles Effi Mild et Laurent Zorzin offre à la ville de Paris son all-star game maison. Point de Jim Bilba ou de Laurent Foirest ici, puisque c'est d'illustrateurs qu'il s'agit. Et, oui, nous parlons bien de la vénérable galerie Arts Factory. Pour ce cru 2016, les deux tenanciers sont allés piocher dans leur plus chers habitués : c'est aussi les 20 ans de la galerie et un petit clin d'oeil était de rigueur. Voici donc les grands Nine Antico, Jean Lecointre, Nathalie Choux, Atak ou encore Véronique Dorey sont de la parties et emballent la galerie comme le plus beau des cadeaux de Noël. Jusqu'au 24 décembre. Portfolio en dessous.

VOIR+
Print | 11.05.16 Freak City - Du béton dans la tête

Freak City - Du béton dans la tête
Le bitume avec un pinceau

Nous connaissons bien le Bordelais Freak City, pour avoir fait de lui, il y a peu, notre Employé Modèle. Et cet avec cette illégitime condescendance qui nous caractérise que nous sortons notre plus bienveillant regard pour la suite de ses aventures. Cette suite, c'est l'autoédition de Du béton dans la tête, sorte de compilation bienvenue d'illustrations réalisées entre 2013 et 2016. Sous-titré Un parpaing à la place du cœur, le zine de Freak City se compose de visuels icarnant le rock, la violence, le macadam, le sang, la rue, les rats, les punks, etc. Bref, les hobbies du monsieur. En dessous, quelques visuels pour se mettre la glaire à la bouche.

VOIR+
Exposition | 02.05.16 Seasonal cuisine #5 : Arnaud Laffond

Seasonal cuisine #5 : Arnaud Laffond
Cocktail de Fruits

Les graphistes Rosalie Wagner et Camille Boileau, aka Romi Cali, ont pris pour habitude de se pencher, une fois le trimestre, sur le bel art de la cuisine. Seasonal Cuisine est ainsi un prétexte, pour ces créatrices d'images, à élaborer un conglomérat d'objets, de visuels et de bonne ambiance. La cinquième saison a été créée en collaboration avec le plasticien digital Arnaud Laffond autour de quatre carrés de soie et d'une édition papier. La collec' est à découvrir à la galerie Datta, à Lyon, le 4 mai.

VOIR+
Publicité DDAYS_2017
Illustration | 26.01.16 [Employée Modèle]. Jeannie Phan

[Employée Modèle]. Jeannie Phan
Toutes les semaines, un nouveau chouchou

Si, par le plus grand des hasards, vous trouvez que l'illustration c'est joli et que vous avez en votre possession un téléphone intelligent et doté de l'appli Instagram, alors il est fort possible que vous ayez croisé la route de la Canadienne Jeannie Phan, qui se pavane sur cet internet avec son armada de likes et de followers. Qui pourrait leur en vouloir ? Sans doute sont-ils comme nous, charmés par ces doux dessins éditoriaux assaisonnant d'onirisme candide les simples choses de la vie. Et, entre The New York Times, The New Yorker, The Walrus ou encore Variety, ses amoureux ont de quoi faire.

VOIR+
Illustration | 30.11.15 [Employée Modèle]. Violaine Leroy

[Employée Modèle]. Violaine Leroy
Toutes les semaines un nouveau chouchou

Violaine Leroy est l'exemple type de ce que Strasbourg peut offrir à la France : une lllustration élégante, racée, douce à l'oeil et intrigante pour l'esprit. La native de la glorieuse année 1981 offre en effet aux gens de goût (XXI, Bayard, La Pastèque, Muze, etc.) son trait feutré et sa contemplation silencieuse. Son dernier livre, Dérangés, est sorti le 20.11 au Éditions La Pastèque. Elle expose, aussi, du 5 au 24.12 à la Librairie Séries Graphiques.

VOIR+
Illustration | 30.11.15 [Employée Modèle]. Eleni Kalokorti

[Employée Modèle]. Eleni Kalokorti
Toutes les semaines un nouveau chouchou

Pour celui qui s'intéresse un peu à la victoire du beau contre le laid, il est possible qu'il ait croisé sur le front les illustrations de l'Écossaise Eleni Kalokorti. En effet, celle-la, passée par l'Edinburgh College of Arts et le collectif Edinburgh Printmakers, ne cesse d'envoyer salve sur salve via ses différents travaux personnels et illustrations gratifiées. Nous avons notamment pu en apercevoir des éclats dans le New York Times, Pitchfork, Bitch Magazine ou pour Avery Hill Publishing.

VOIR+
A propos

Entre Lyon et Paris, Kiblind entretient l’art de l’entre-deux. Une stratégie qu’il cultive aujourd’hui avec amour entre culture visuelle et vision culturelle, entre arts plastiques et arts vivants, entre images et textes. Le magazine trimestriel se penche sur ceux qui font le sel et le poivre de sa vie : les artistes émergents. Qu’ils soient graphistes, photographes, illustrateurs, plasticiens, stylistes ou musiciens, ceux-là ont leur place dans le monde illustré de Kiblind Magazine.

Voir +
Logo Kiblind